Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Vendée : près de 250 tracteurs à La Roche-sur-Yon pour réclamer " plus de respect, plus de revenus"

-
Par , France Bleu Loire Océan

Environ 250 tracteurs, avec à bord 500 agriculteurs, ont défilé ce mardi dans le centre-ville de La Roche-sur-Yon pour "plus de revenus, plus de respect". Selon un responsable, cela fait 5 ans qu'on n'a pas vu autant d'agriculteurs manifester en Vendée.

"Au nom de la terre, sauvez-nous", sur un tracteur dans le centre-ville de La Roche-sur-Yon ce mardi.
"Au nom de la terre, sauvez-nous", sur un tracteur dans le centre-ville de La Roche-sur-Yon ce mardi. © Radio France - Marc Bertrand

La Roche-sur-Yon, France

Environ 250 tracteurs ont convergé vers le centre-ville de La Roche-sur-Yon ce mardi 24 septembre. Ils se sont arrêtés sur la chaussée des boulevards entourant le pentagone du centre-ville pour un barbecue de midi dans le jardin face à la préfecture. Une rencontre avec le préfet a eu lieu et les agriculteurs ont fait défiler les tracteurs devant le bâtiment dans l'après-midi. 

ça fait 5 ans qu'on n'a pas vu autant d'agriculteurs manifester en Vendée

La manifestation du matin s'est déroulée sans heurts. Du lisier a été déversé devant les grilles de la préfecture en fin de manifestation. Les 500 agriculteurs présents, et même 800 selon les syndicats FDSEA et JA, se sont particulièrement mobilisés : "ça fait 5 ans qu'on n'a pas vu autant d'agriculteurs manifester en Vendée" selon un responsable syndical. Il ajoute que "ce sont les agriculteurs eux-mêmes qui ont demandé cette mobilisation, pas le syndicat. C'est venu de la base"

Un rassemblement "réclamé par les agriculteurs eux-mêmes"

Un agriculteur de 31 ans, Benoît, installé à Mouchamps, a accroché un pantin en salopette d'agriculteur pendu à une potence sur le capot de son tracteur. En-dessous, une pancarte sur laquelle on peut lire : "Au nom de la terre, sauvez-nous" du nom du film sur le suicide des agriculteurs d'Edouard Bergeron, qui sort en salles ce mercredi. 

Je me suis levé à 5 heures ce matin pour nourrir les vaches avant d'aller manifester, et j'y retourne après

"C'est pour montrer aux gens qui passent en voiture le malaise de la profession", ajoute Benoît. Selon Thibault, 23 ans, les "états généraux de l'alimentation, on n'en voit pas le résultat. Moi je fais de la viande bovine et les prix n'ont pas augmenté, au contraire ils ont même baissé".

Un coq pour le préfet

Ils dénoncent aussi "l'agri-bashing" dans les médias, avec les sujets largement traités par les journaux sur les arrêtés anti-pesticides. Sur un épandeur à produits phytosanitaires, garé devant la préfecture, une bâche a été déployée : "Ce matériel soigne nos plantes en agriculture biologique et conventionnelle", y est-il écrit.

Les agriculteurs ont offert un coq au préfet, en référence à Maurice, le coq charentais qui a remporté sa bataille judiciaire contre des propriétaires qui l'accusaient de nuisance. Les représentants des agriculteurs voulaient ainsi dénoncer l'ignorance et l'intolérance de certains citadins face au mode de vie de la campagne. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu