Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'Agriculture 2019

Les chevaux comtois de Vercel en route pour le Salon de l'agriculture

-
Par , France Bleu Besançon

Les onze pouliches et étalons, sélectionnés pour le concours des chevaux francs-comtois sont partis, ce vendredi, direction le Salon de l'agriculture, à Paris. Les éleveurs s'étaient donnés rendez-vous à Vercel, dans le Doubs pour le grand départ.

Les chevaux francs-comtois embarquent ce vendredi, dans un camion direction Paris et son Salon de l'Agriculture
Les chevaux francs-comtois embarquent ce vendredi, dans un camion direction Paris et son Salon de l'Agriculture © Radio France - Virginie Vandeville

Les éleveurs des onze chevaux francs-comtois sélectionnés pour le Salon de l'agriculture 2019 se sont donnés rendez-vous ce vendredi matin à l'écurie de François Perrin, à Vercel, dans le Doubs, pour les charger dans le camion qui doit les conduire à Paris.  Près de 100 curieux avaient fait le déplacement pour observer ce départ.

Des éleveurs chargent le camion qui se rend à Paris
Des éleveurs chargent le camion qui se rend à Paris © Radio France - Virginie Vandeville

Le rendez-vous était donné à 7 h 30. Pendant près de deux heures, les éleveurs et amis d'éleveurs ont chargé le camion."C'est un vrai déménagement", assure l'un des éleveurs. "On embarque des tables, des chaises, une cuisinière. C'est nécessaire. On part vivre pendant 10 jours dans le salon", ajoute le Franc-Comtois.  Les chevaux sont ensuite installés à leur tour dans le camion. Un moment complexe puisque certaines pouliches, nerveuses, rechignent à embarquer. "Les chevaux ne se connaissent pas, donc il faut qu'ils fassent connaissance", précise Mickael, un agriculteur.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le convoi est parti peu après 9 h 30, direction Paris. Glamour des prairies, Ghana de l'Aube, Galopin de Jamond ou encore Gipsy du Château, eux vont concourir mercredi pour les concours des chevaux francs-comtois.

Des éléveurs et amis d'éléveurs sont venus ce vendredi assister au départ des onze chevaux francs-comtois à Vercel
Des éléveurs et amis d'éléveurs sont venus ce vendredi assister au départ des onze chevaux francs-comtois à Vercel © Radio France - Virginie Vandeville
Choix de la station

À venir dansDanssecondess