Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

VIDÉO - En Ille-et-Vilaine, Régis Tropée fabrique du cidre bio depuis 15 ans

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Alors que la récolte des pommes à cidre bat son plein en Bretagne, à La Bouëxière (Ille-et-Vilaine), Régis Tropée se dit "satisfait" de ce cru 2019. Les quantités sont moins importantes, mais les pommes sont de bonne qualité.

Régis Tropée, pomiculteur bio à La Bouëxière.
Régis Tropée, pomiculteur bio à La Bouëxière. © Radio France - Benjamin Fontaine

La Bouëxière, France

En cette journée pluvieuse, Régis Tropée s'est mis à l'abri dans la cour de son exploitation. Assis sur un tabouret devant un tapis de triage, il regarde passer les pommes ramassées la veille dans l'un de ses vergers. Il y a plus de vingt ans, le pomiculteur brétilien a repris la ferme de ses parents à La Bouëxière près de Liffré et depuis 2004 il produit du cidre et du jus de pommes bio.

70.000 bouteilles de cidre bio par an

"Les choses ont été assez naturelles. On a juste cherché un label pour la certification mais nous étions lancés dans la démarche depuis longtemps. C'est dernières années il y a un engouement pour le jus de pomme et nous le sentons dans les ventes. Les gens cherchent des produits sains et locaux," confie l'agriculteur.

Régis cultive 17 hectares de vergers. Il travaille avec une quinzaine de variétés de pommes qu'il ramasse de septembre à décembre. "Cette année nous avons démarré fin septembre, comme l'an dernier. Nous n'avons subi le gel du mois de mai que sur une petite quantité de pommes et la sécheresse a moins fait souffrir les fruits que l'an dernier. Les pommes sont bien sucrées, mais les volumes sont en baisse dans certains vergers," explique Régis Tropée. Un constat qui diffère légèrement du premier bilan tiré par la chambre d'agriculture de Bretagne.

Avec cette récolte, le pomiculteur espère tirer 70.000 bouteilles de cibre brut et demi-sec. 40% d'entre elles seront vendues dans la boutique ouverte sur son exploitation. Le reste sera écoulé dans des boutiques de producteurs ou chez des restaurateurs sous l'étiquette "Val de la chèvre".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu