Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

VIDÉO ET PHOTOS - Vous ne savez pas quoi faire de vos pommes ? La solution c'est le pressoir ambulant !

lundi 1 octobre 2018 à 18:05 Par Germain Treille, France Bleu Mayenne

Au lieu de les laisser pourrir, dans les jardins, dans les caves, au lieu de les jeter, vous pouvez-vous mêmes les transformer en jus. Deux jeunes entrepreneurs, originaire de la Loire-Atlantique, se baladent dans la région avec une station de pressage qu'ils ont aménagée dans un camion.

illustration pressoir ambulant
illustration pressoir ambulant © Radio France

Meslay-du-Maine, France

Nous sommes ce jour-là  sur le parking d'un magasin à Ernée. Le camion, transformé en pressoir ambulant, accueille des particuliers qui ont amené, pour certains, des centaines de kilos de pommes qu'ils ont ramassés chez eux. 

La machine se met en route et les fruits sont aussitôt lavées, broyées, pressées, pasteurisées et conditionnées dans des sacs de plusieurs litres qui se conservent plusieurs semaines.

►►Regardez comment fonctionne le pressoir ambulant

100 kilos c'est près de 70 litres de jus qui sortent de l'appareil en 10 minutes. Et tout ça pour un peu plus d'un euro par litre. Circuit-court, anti-gaspillage, lien social, Olivier Gillot est l'un des créateurs de la société MouviPress : "il y a des gens qui vont se débarrasser de leurs pommes et après ils vont aller acheter des jus, au supermarché, parce qu'ils n'ont pas le moyen de les valoriser. On peut le faire avec une petite centrifugeuse mais c'est compliqué et laborieux. Et c'est vraiment de l'anti-gaspillage car les marcs vont être revalorisés dans des méthaniseurs, en fumier, en compost, en nourriture animale. La boucle est bouclée. Ce côté lien social, ce côté ruralité, c'est important, je suis fils d'agriculteurs, je passe là un bon moment avec les gens"

illustration pressoir ambulant  - Radio France
illustration pressoir ambulant © Radio France

Le pressoir ambulant fait plusieurs étapes dans le département. Ce mercredi 3 octobre à Meslay-du-Maine, le 10 octobre à Ernée puis à la fin du mois au Jardin des Renaudies à Colombier-du-Plessis et au Bourgneuf-la-Forêt. Vendredi 9 novembre à Craon, le lendemain à Mayenne. 

illustration pressoir ambulant - Radio France
illustration pressoir ambulant © Radio France