Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : L214 milite pour le bien-être des animaux d'élevage avec ses vidéos chocs

VIDÉO - L'association L214 dénonce les conditions d'élevage indignes dans une exploitation porcine de l'Allier

-
Par , France Bleu, France Bleu Pays d'Auvergne

L214 annonce déposer plainte pour mauvais traitements des animaux et tromperie du consommateur. Elle vise la marque Herta et l'un des ses élevages porcins, dans l'Allier. Une vidéo tournée dans l'élevage montre des porcs entassés, des porcelets écrasés par leur mère faute de place.

L'association de défense de la cause animale publie une nouvelle vidéo choc en ce jeudi 3 décembre. Elle a filmé entre juin et septembre 2020 les conditions d'élevage dans une exploitation de l'Allier, à Limoise, mise en avant par la marque Herta "pour illustrer sa filière préférence" précise L214. L'association annonce déposer plainte auprès de la procureure de Moulins contre l'éleveur pour mauvais traitements des animaux et contre Herta, la marque la plus achetée par les Français, pour tromperie du consommateur.

Dans la vidéo, on voit des salles de maternité où les truies mettent au monde des porcelets à la chaîne. Elles sont enfermées dans des cages. L'espace est tellement réduit que des porcelets peuvent être écrasés par leur mère. "On voit sur les images l’éleveur ramasser des porcelets morts par dizaines, et assommer des porcelets jugés trop chétifs" s'insurge L214. 

Dans la vidéo, on voit l’éleveur ramasser des porcelets morts par dizaines
Dans la vidéo, on voit l’éleveur ramasser des porcelets morts par dizaines - S. Arsac/L214

Selon l'association, avant leur départ à l’abattoir, les cochons sont stockés sur un quai pendant plus de 19 heures sans nourriture et sans avoir la place de se coucher tous en même temps. Le chargement se fait à coups d’aiguillon électrique. Selon L214, l'élevage utilise des antibiotiques périmés depuis dix ans, dont l'un, la colistine, classé dans la catégorie des antibiotiques d’importance critique à priorité élevée par l’Organisation mondiale de la santé.

Une pétition lancée par L214

En marge de cette vidéo et de la plainte déposée, L214 lance ce jeudi une pétition adressée à Herta. Elle demande à Nestlé et  Casa Tarradellas, propriétaires de la marque, de s’engager à bannir "les pires pratiques", comme s’y est engagé Hénaff en 2019. Pour le cofondateur de L214, Sébastien Arsac, "Herta nous ment. Les élevages “Préférence” Herta ne sont pas respectueux des animaux et ne fonctionnent pas de façon plus “moderne et responsable” que la plupart des élevages intensifs standards".

La proposition de loi sur le bien-être animal renvoyée aux calendes grecques

Deux heures de débats à l'assemblée nationale en octobre dernier et la proposition de loi sur le bien-être animal à été renvoyée à plus tard faute de temps. La majorité a tout de même validé en commission les dispositions sur la fin des animaux sauvages dans les spectacles, l'interdiction de l'élevage de vison et la construction de nouveaux élevages intensifs. Pour L'association L214 on est loin du compte. Rien par exemple sur l'interdiction de castrer les poulets. Sébastien Arsac le co-fondateur clermontois de l'association de protection animale regrette l'inertie des politiques "Ils ont un vrai blocage lié à l'écoute des lobbies de l'agroalimentaire et de la FNSEA qui défend un modèle d'élevage productiviste, quand il y a une occasion de voter des améliorations les députés et les sénateurs ne sont pas au rendez-vous". Les quelques progrès qui sont fait constate L214 viennent de l'industrie alimentaire, de marques comme HENAFF où des chaînes de distribution qui s'engagent par exemple à ne plus commercialiser les œufs de poules en cage. Des avancées soutenues par les consommateurs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess