Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Vidéo L214 à la Sobeval : les éleveurs de Dordogne soutiennent l'abattoir

-
Par , France Bleu Périgord

Des éleveurs de veaux de Dordogne déplorent ce jeudi la vidéo publiée par L214 dans l'abattoir de la Sobeval. Ils annoncent soutenir l'établissement qui est ce "qui se fait de mieux" selon eux.

Les éleveurs de veaux en Dordogne soutiennent l'abattoir de la Sobeval
Les éleveurs de veaux en Dordogne soutiennent l'abattoir de la Sobeval © Maxppp - BELPRESS/MAXPPP

C'est la vidéo qui choque et qui fait parler depuis ce jeudi matin. L'association de défense des animaux L214 a réussi à poser une caméra dans les locaux de l'abattoir de la Sobeval à Boulazac près de Périgueux. 700 veaux y sont abattus chaque jour. Dans ces images, elle relève plusieurs manquements à la réglementation notamment sur l'étourdissement des bêtes et l'abattage Casher et Halall. Elle demande la fermeture du site, une pétition a été lancée.  

Depuis les réactions se multiplient. La préfecture de la Dordogne, directement visée par L214, explique qu'elle n'a pas mis "en évidence de non-conformité à la réglementation" lors du premier visionnage. Selon elle, les mouvements des veaux sur la ligne d'abattage sont "des réflexes musculaires ou des spasmes post-moterm".

"Je les soutiens à 150 %"

Du côté des éleveurs, c'est le même son de cloche. _"Je soutiens l'abattoir à 150 %_, affirme Michel Larue de la FDSEA 24 et vice-président du comité régional veau de l'interprofessionnelle du bétail et des viandes de Nouvelle-Aqutaine. Après, c'est un abattoir. Ce n'est pas un lieu réjouissant, c'est violent mais ici c'est réglementaire". Il ajoute également que l'abattoir de la Sobeval est "ce qui se fait de mieux" selon lui. Il précise également que les services vétérinaires contrôlent régulièrement l'établissement. 

Michel Larue de la section veau de la FDSEA 24

L'abattoir ne souhaite pas réagir

Pour Michel Larue, cette vidéo est juste là pour faire le buzz. "Les interventions de L214 sont permanentes. C'est pour continuer à exister, pour avoir des adeptes et faire infléchir l'opinion publique."

Le syndicat des jeunes agriculteurs a également réagi dans un communiqué. Il apporte son soutien à l'abattoir et dénonce les pratiques des L214 dans "l'unique but de décrédibiliser le travail des professionnels de l'élevage et de la viande".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess