Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

VIDÉO - La Cave d'Héraclès se prépare à accueillir ses premiers raisins à Codognan

-
Par , France Bleu Gard Lozère

C'est historique : c'est ce vendredi, un 31 juillet, que la Cave d'Héraclès à Codognan, la plus grande cave bio de France accueille ses premiers muscats. C'est la première fois que les vendanges ont lieu aussi tôt dans le Gard.

Les cuves de la Cave d'Héraclès prêtes à accueillir leurs premiers muscats
Les cuves de la Cave d'Héraclès prêtes à accueillir leurs premiers muscats © Radio France - Sylvie Duchesne

Pour la première fois de son histoire, les vendanges démarrent dès ce vendredi à la Cave d'Héraclès, la plus grande cave bio de France située à Codognan entre Nîmes et Montpellier. Dès 5 heures, trois des 70 vignerons qui la composent seront à pied d'oeuvre pour ramasser leurs premiers muscats. 70 tonnes seront rentrées pour cette première journée.

"On n'a jamais vinifié en juillet confirme Frédéric Saccoman, le directeur général de la cave. Les conditions climatiques ont été très favorables à un développement précoce de la vigne, puisqu'on a eu un hiver très doux. On n'a pas subi de conditions climatiques particulières cette année, la pluviométrie a été bien étalée dans le temps ce qui a permis à la plante de se développer dans les meilleures conditions possibles.

On a là, la concrétisation du réchauffement climatique. " Les vins blancs et rosés sont normalement vendangés mi août, début septembre. " Si on attend trois semaines de plus pour respecter des dates de vendanges classiques, nous serions avec des degrés d'alcool incompatibles avec le marché." 

Olivier Saccoman, directeur général de la Cave d'Héraclès

"Chaque année, la date de la récolte avance" 

Les muscats rentrés, ce sont les Sauvignon et les Chardonnay qui suivront dès la semaine prochaine. Didier Béchard qui cultive 30 hectares de vignes à Mus depuis 40 ans sera alors sur le pont. "On n'a jamais commencé aussi tôt. Et chaque année on avance la date de récolte, on se demande d'ailleurs jusqu'où ! C'est la grande question qu'on se pose.

On sera peut-être obligé d'avoir des cépages plus résistants à la sécheresse ou de revenir à des cépages plus méridionaux. On s'adapte. On devra aussi changer peut-être nos pratiques culturales." Le vigneron loue en tout cas la modernité de la cave, inaugurée en 2018. " C'est un très bel outil. Cette cave, c'est le fleuron de la viticulture de la région." D'une capacité de 85.000 hectolitres, la cave vend 98% de ses volumes en citerne à de gros négociants.  

Didier Béchard, viticulteur à Mus

Reportage à la Cave d'Héraclès

De gauche à droite, Frédéric Saccoman, directeur général de la Cave, Antoine Moléro et Nicolas Vidal, cavistes
De gauche à droite, Frédéric Saccoman, directeur général de la Cave, Antoine Moléro et Nicolas Vidal, cavistes © Radio France - Sylvie Duchesne

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess