Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

VIDÉO - Les bouses de ces vaches alimentent des centaines de foyers bretons en gaz

Alors que le Salon international de l'élevage (SPACE) s'ouvre ce mardi à Rennes, nous partons découvrir une exploitation de vaches laitières, en Ille-et-Vilaine, dans laquelle les bouses de vaches représentent 50% du chiffre d'affaires de la production.

La SCEA du Champ Fleury compte 150 vaches laitières.
La SCEA du Champ Fleury compte 150 vaches laitières. © Radio France - Suzanne Shojaei

Liffré, France

C'est la vitrine de l'élevage français. Le SPACE s'ouvre à Rennes ce mardi et pendant quatre jours, 1.400 exposants du monde entier présenteront leurs dernières innovations au Parc Expo. Cette année, le Salon international de l'élevage met l'accent sur l'impact de l'activité sur le climat. "Nous sommes capables de moins polluer, assure André Sergent, le président de la Chambre d'Agriculture de Bretagne. "Moins d'énergie, moins d'importation, avec des matériaux plus robotisés. Nous devons aussi valoriser les matières organiques pour limiter l'émanation de gaz à effet de serre."

C'est justement ce dernier procédé qu'utilisent les gérants de cette exploitation basée à Liffré, en Ille-et-Vilaine. Les 150 vaches de la SCEA du Champ Fleury alimentent directement 700 foyers en gaz. Et ce, sans rien faire ! Un robot récolte leurs excréments pour les transformer. C'est ce qu'on appelle la méthanisation

L'exploitation a déboursé 2,5 millions d'euros pour installer cette unité de méthanisation.

Choix de la station

France Bleu