Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - Les poissonniers du Vieux-Port verbalisés pour défaut d'affichage du nom des poissons... en latin

vendredi 22 juin 2018 à 21:03 Par Sarah Nedjar, France Bleu Provence et France Bleu

La semaine dernière, des inspecteurs ont verbalisé les pêcheurs et poissonniers du Vieux-Port de Marseille, qui n'avaient pas indiqué le nom latin de leurs poissons sur leurs étals, conformément à une directive européenne.

Le marché au poisson du Vieux-Port se tient tous les jours de 8h à 13h.
Le marché au poisson du Vieux-Port se tient tous les jours de 8h à 13h. © Maxppp -

Marseille, France

"Scomberomorus maculatus". C'est le nom scientifique, en latin, du maquereau. Et selon une directive européenne, les poissonniers risquent jusqu'à 1.500 euros d'amende, s'ils ne l'inscrivent pas sur leurs étals. Cette réglementation, mise en place il y a quatre ans, vise à limiter les fraudes. Sur l'étal, une étiquette doit indiquer le nom scientifique complet du poisson vendu, ainsi que sa provenance et la méthode de pêche.

Des contrôles sur le Vieux-Port

La semaine dernière, des inspecteurs du territoire et de la mer se sont rendus sur le Vieux-Port. Ont été verbalisés tous les poissonniers qui ignoraient les noms latins de leur marchandise. Montant des amendes : entre 400 et 1.500 euros. "Ici on est à Marseille, alors du provençal je veux bien. Mais mettre le nom des poissons en latin, c'est ridicule. Je suis l'antiquité du Vieux-Port, et je n'ai jamais vu ça." insiste Anna. La doyenne du port vend du poisson depuis 71 ans.

Les poissonniers non-latinistes grâciés par le président ?

Un espoir persiste néanmoins pour les non-latinistes. Lors d'un repas à Rome, le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin a évoqué le problème avec Emmanuel Macron. Après un éclat de rire, le chef de l'État aurait assuré que les poissonniers n'auraient pas à payer d'amende.