Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

VIDÉO - Un agriculteur vendéen filme un groupe de sangliers qui déciment ses semis de maïs

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Un éleveur de Sainte-Flaive-des-Loups a publié sur les réseaux sociaux une vidéo de sangliers qui ramassent les graines de maïs qu'il venait de semer, samedi 4 mai. Un problème bien connu des agriculteurs, car les sangliers peuvent faire de gros dégâts sur les parcelles.

Le tracteur de Joël Perrocheau en plein semis de maïs, le 4 mai à Sainte-Flaive-des-Loups
Le tracteur de Joël Perrocheau en plein semis de maïs, le 4 mai à Sainte-Flaive-des-Loups - Joël Perrocheau

Sainte-Flaive-des-Loups, France

"Ils vous retournent un champ de sept ou huit hectares en une seule nuit, ils font énormément de dégâts", raconte Joël Perrocheau, éleveur de porcs à Sainte-Flaive-des-Loups en Vendée. Lui a filmé un groupe de sangliers s'attaquant à son champ, ce samedi 4 mai à la tombée de la nuit : "Les sangliers sont un vrai problème. Ils viennent quand on fait les semis comme en ce moment pour le maïs, ils mangent les graines et retournent le sol en fouillant", explique-t-il. 

"On en voit de plus en plus"

"On en voit de plus en plus, on lit même qu'on en trouve aux Sables sur la plage ou dans les quartiers résidentiels", assure l'agriculteur, "même si les chasseurs sont là pour prélever la population". On ne le voit pas sur la vidéo, mais il est sorti de son tracteur alors qu'il terminait le semis, pour courir sur eux en hurlant et les effrayer, précisant quand même qu'"il faut faire attention" face à un sanglier qui peut charger un humain. 

Choix de la station

France Bleu