Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

VIDEO - Un simulateur de conduite de tracteur pour les élèves du lycée agricole de Fondettes

-
Par , France Bleu Touraine

Un nouvel outil est arrivé au lycée agricole de Fondettes. Une machine pour apprendre à piloter un tracteur ou une moissonneuse-batteuse, mais virtuellement. Un investissement de 163 000 € entièrement payé par la région.

Les élèves peuvent s'entraîner sur simulateur avant de conduire un vrai tracteur.
Les élèves peuvent s'entraîner sur simulateur avant de conduire un vrai tracteur. © Radio France - Thibault Lecoq

Fondettes, France

Le lycée agricole de Fondettes a reçu, à la rentrée, trois simulateurs de conduite. Un qui reproduit les mouvements d'une mini-pelle. Les deux autres miment la conduite d'un tracteur ou une moissonneuse-batteuse. Installées dans la salle de classe, les trois machines sont conçues de la même manière : un siège qui bouge comme dans un champ, les mêmes commandes que les engins. Devant et derrière le pilote, des écrans permettent une immersion totale. Les trois machines ont été inaugurées fin septembre. Un investissement de 163 000 € entièrement payé par la région. 

Ce qui a décidé l'établissement à investir, c'est un constat fait auprès des professionnels. Dans l'agriculture, il y a un vrai besoin de bons conducteurs de tracteurs, assure Lydie Carlier, la directrice adjointe de l'agrocampus de Fondettes en charge du lycée. Surtout pour des jeunes qui apprennent à diriger un tracteur avant même de savoir conduire une voiture. "Ils passent beaucoup plus de temps chacun sur les engins", assurent Frédéric Vales, enseignant en agro-équipement. Il note aussi qu'il y a plus de sécurité pour les élèves, car il y a moins de risques. "On a de plus en plus de fille et le tracteur ça fait parfois un peu peur. Là, c'est une façon plus tranquille de mettre les filles sur les tracteurs. Souvent, elles sont bien meilleures que les garçons d'ailleurs", continue Lydie Carlier. Un investissement payant. Dans la classe, les élèves ont du mal à laisser le volant aux autres.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu