Agriculture – Pêche

VOTRE AVIS - Êtes-vous prêt à payer le lait plus cher ?

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne lundi 29 août 2016 à 16:12

Les producteurs de lait réclament un meilleur prix rémunérateur aux industriels
Les producteurs de lait réclament un meilleur prix rémunérateur aux industriels © Maxppp - Caroline Blumberg

Çà bout autour du prix du lait. Les producteurs rejettent les dernières propositions de Lactalis. Le numéro 1 mondial du lait propose une augmentation de 15 euros la tonne de lait à partir du 1er septembre. Une proposition jugée insuffisante par les agriculteurs qui ont décidé de passer à l'action.

271 euros les 1000 litres de lait, voilà ce que Lactalis est prêt à verser aux agriculteurs. Cette proposition est jugée nettement insuffisante par les syndicats agricoles  qui demandent au numéro 1 mondial de revoir ses  propositions. Pour la FDSEA, en dessous de 300 euros, l'agriculteur perd de l'argent. Le groupe Lactalis qui possède les marques Lactel, Président ou encore Bridélice achète 20 % de la production laitière française. Depuis la fin des quotas laitiers (1er avril 2015) qui évitait une surproduction, le prix du lait ne négocie tous les trois mois entre les industriels et les producteurs de lait. La grande distribution n'intervient pas directement dans le prix du lait.

En Côte-d'Or, on compte environ 250 exploitations laitières  - Radio France
En Côte-d'Or, on compte environ 250 exploitations laitières © Radio France - Agreste

Sur un litre de lait, l'agriculteur récupère environ 1/3 du prix, le reste est partagé entre l'industriel, la grande distribution auquel il faut ajouter la TVA. Les agriculteurs dénoncent une trop forte pression des industriels. Lactalis a réalisé en 2015 un bénéfice de 1,78 milliards d'euros pour un chiffre d'affaire de 17 milliards d'euros. Pour aider la filière, la commission européenne a annoncé une enveloppe de 500 millions d'euros pour soutenir le monde agricole dont 150 millions pour faire baisser la production de lait.

Le groupe Lactalis achète 20 % de la production laitière française  - Radio France
Le groupe Lactalis achète 20 % de la production laitière française © Radio France - Lactalis international

En Côte-d'Or, il n'y a pas d'usine Lactalis. Il n'empêche, les producteurs de lait ont les mêmes contraintes. Ils négocient avec le groupe Sénagral un prix rémunérateur (265 euros) prix auquel il faut ajouter une avance sur trésorerie de 40 euros par 1000 litres de lait achetés. C'est la raison pour laquelle, les producteurs de lait ont prévu de mener des actions dans les enseignes de la grande distribution.  Car au final, si les industriels acceptent d'augmenter le prix payé aux agriculteurs, la hausse risque d'être répercutée sur le consommateur.

  • Êtes-vous prêt à payer le lait plus cher ? témoignez sur Facebook et Twitter et ce mardi à 8h15 en appelant le 03 80 42 15 15

  • A 7h52, l'invitée France Bleu Bourgogne est Nathalie Mairet, la responsable en Bourgogne de la fédération nationale des producteurs de lait (FNPL).

Partager sur :