Agriculture – Pêche

VOTRE AVIS - Pesticides : faites-vous confiance aux agriculteurs ?

Par Stéphane Parry, France Bleu Bourgogne vendredi 23 septembre 2016 à 17:59

Les activités agricoles sont les principales utilisatrices de pesticides mais ce ne sont pas les seules
Les activités agricoles sont les principales utilisatrices de pesticides mais ce ne sont pas les seules © Maxppp - Christian Watier

La France est le premier consommateur de pesticides en Europe. Les herbicides et fongicides sont présents dans l'air, l'eau et le sol. L'objectif est de réduire de 50 % leur utilisation d'ici 2025. Les agriculteurs mais aussi les particuliers sont concernés.

Un pesticide désigne une substance chimique utilisée pour lutter contre des organismes considérés comme nuisibles. C'est un terme générique qui rassemble les insecticides, les fongicides et autres herbicides. Ils s'attaquent aux insectes ravageurs, aux champignons, aux « mauvaises herbes » et autres parasites. La France est le troisième consommateur mondial de pesticides et le premier consommateur européen. Sa surface agricole s'élève à environ 30 millions d’hectares. Six mille  produits contenant des substances chimiques autorisées sont homologués en France, et environ 2500 sont régulièrement utilisés. Les fongicides représentent la moitié du volume des pesticides utilisés, les herbicides un tiers, les insecticides 3 % et le reste sont des produits divers.

Vers une réduction de 50 % d'ici 2025

Les études réalisées par l'INRA (Institut nationale de la recherche agronomique) l'utilisation des pesticides en France est mal connue. Les risques sanitaires liés à une utilisation intensive sont élevés. Le nombre de décès chez les agriculteurs, en contact avec des pesticides est en augmentation. Si les activités agricoles sont les principales utilisatrices de pesticides, ce ne sont pas les seules. Les usages non agricoles dus à des particules représentent 5 à 10 % des utilisations. Des produits chimiques bien connus sont en vente libre. Le plus connu est le Round Up commercialisé par la marque Monsanto. On estime à 5000 tonnes, la quantité de pesticides utilisés chaque en France dans les jardins et les potagers. Le plan écophyto lancé par le gouvernement prévoit de faire baisser de 50 % l'utilisation des pesticides d'ici 2025. De leur côté, 1 agriculteur sur 2, surtout les jeunes, déclare s'engager dans l'agriculture écologique.

  • Pesticides : faites-vous confiance aux agriculteurs ? Témoignez sur Facebook et Twitter et ce lundi à 8h15 au 03 80 42 15 15

  • A 7h52, l'invitée France Bleu Bourgogne est Lydia Bourguignon, responsable du  LAMS, le laboratoire d'analyses microbiologiques des sols basé à Marey-sur-Tille

Partager sur :