Infos

A Wingersheim, les participants au concours de labour doivent être minutieux

Par Sophie Cambra, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu dimanche 21 août 2016 à 18:02

A Wingersheim, les participants au concours de Labour doivent être minutieux
A Wingersheim, les participants au concours de Labour doivent être minutieux © Radio France - Sophie Cambra

Tout ce dimanche, à Wingersheim, se déroule la 63e finale départementale de labour. L'occasion pour les Jeunes agriculteurs passionnés de montrer leur savoir-faire et de proposer aux visiteurs une véritable immersion dans les coulisses de l'agriculture locale.

Les premiers championnats de France de labour sont nés dans les années 50 sous l'impulsion des Jeunes Agriculteurs. Depuis, la tradition se perpétue. Ce concours d'environ une trentaine de participants comporte deux catégories: le labour en planches avec des charrues simples et le labour à plat avec des charrues réversibles. A Wingersheim, les concurrents pour le plat ont 2h30 pour s'occuper d'une parcelle de 2.000 mètres carrés. Chaque minute de dépassement coûte des points.

Précision et exigence obligatoire

Le labour est une technique de travail du sol qui consiste à ouvrir la terre à une certaine profondeur et à la retourner. "Un bon labour se reconnaît à la rectitude des sillons" explique Roger Hermann, membre du jury. Ils doivent être d'une régularité impeccable que ce soit au niveau de la profondeur du sillon ou de sa largeur. Par ailleurs, la raie de labour doit être propre et nette.

A Wingersheim, ce dimanche, se déroulait le 63ème concours départemental de labour - Radio France
A Wingersheim, ce dimanche, se déroulait le 63ème concours départemental de labour © Radio France - Sophie Cambra

L'Alsace : une terre de champions

Les agriculteurs sont d'accord c'est le caractère "carré et droit" des Alsaciens mais aussi l'amour de leur métier qui leur permettent de reporter des titres au niveau régional, national, européen mais aussi mondial. Le Bas-Rhin ne compte plus ces champions. En 2001, Freddy Borh de Gimbett a été sacré champion du monde de labour au Danemark. Vincent Schuhmacher de Kirchheim a remporté deux années de suite (2004 et 2005) le titre de champion d'Europe. Dans quelques jours, les 10 et 11 septembre, Bertrand Rott, agriculteur à Hatten participera aux championnat du monde en Angleterre.

Partager sur :