Agriculture – Pêche

Xavier Beulin au chevet des agriculteurs icaunais

Par Viviane Le Guen, France Bleu Auxerre lundi 19 septembre 2016 à 20:24

Xavier Beulin, président de la FNSEA en visite dans une exploitation de Saint-Privé (Yonne)
Xavier Beulin, président de la FNSEA en visite dans une exploitation de Saint-Privé (Yonne) © Radio France - Viviane Le Guen

Le président de la FNSEA, Xavier Beulin, s'est rendu dans une exploitation en difficulté à Saint-Privé ce lundi. La situation est particulièrement préoccupante dans l'Yonne : les agriculteurs icaunais vont devoir faire face à une baisse de revenu de l'ordre de 320 millions d'euros en 2016.

"La situation est très critique". En visite dans une exploitation de Saint - Privé, Xavier Beulin, a fait le point sur les difficultés du secteur agricole dans l'Yonne et confirmé le diagnostic de la chambre d'agriculture du département. Son président, Etienne Henriot, estime les pertes à 320 millions d'euros pour l'année 2016. Victimes des aléas climatiques et de la baisse des cours du lait et des céréales, toutes les filières sont impactées.

Installés depuis 16 ans à Saint- Privé, Philippe et Nathalie Vanneste peuvent en témoigner. Le couple est à la tête d'une exploitation de 90 hectares et d'un cheptel de 120 bêtes dont une soixantaine de vaches laitières. " C'est catastrophique" explique Philippe Vanneste. "Cette année, nous avons perdu 50% de notre blé, et 70% du maïs utilisé pour nourrir les bêtes". Pour le couple cela représente 15.000 euros en moins.

Fonds de garantie

Pour pouvoir rembourser ses 50.000 euros d'emprunts annuels, le couple va devoir vendre des bêtes. Un crève-cœur pour Nathalie Vanneste. "Moralement, quand on se lève tous les jours pour traire les vaches, 7 jours sur 7, et qu'au bout, on ne touche rien, c'est épuisant".

Le ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, doit présenter d'ici deux semaines un plan pour l'ensemble des productions. 100 millions d'euros de subventions publiques sont déjà prévues pour l'élevage. Insuffisant pour le président de la FNSEA. " Nous demandons à l'Etat de mettre sur pied un fonds de garantie pour que les banques proposent, avec taux et durées adaptés, des refinancements. Dans certains cas, un report d’annuités serait suffisant " a précisé Xavier Beulin.