Économie – Social

Crise agricole : des solutions existent notamment pour les laitiers

Par Anne Tréguer, France Bleu Breizh Izel dimanche 6 septembre 2015 à 19:45

Christian Hascoet, producteur de lait avec la mascotte de la manifestion de Bruxelles
Christian Hascoet, producteur de lait avec la mascotte de la manifestion de Bruxelles © Radio France

Alors qu’un conseil des ministres de l’agriculture extraordinaires se tient à Bruxelles ce lundi, les producteurs de lait appellent à manifester dans la capitale belge et demandent d’urgence une régulation du marché. Plusieurs centaines de bretons ont quitté la Bretagne ce dimanche soir pour y participer.

Plusieurs cars ont quitté la Bretagne ce dimanche soir pour répondre à l’appel de l’organisation des producteurs de lait (OPL), la coordination rurale, l’European milkboard (EMB) et de l’association des producteurs de lait indépendants (APLI).  Ces organisations n’ont pas participé à la manifestation de jeudi dernier à Paris car elles estiment que seule l’Europe est en capacité de régler la crise subie par les agriculteurs 

La crise agricole est européenne et pas seulement française

"Tous les pays européens traversent une grave crise agricole et les producteurs de lait allemands, belges, danois, espagnols, irlandais sont touchés comme les éleveurs français", explique Christian Hascoet, un des portes paroles de l’APLI dans le Finistère. 

La régulation du marché est la seule solution pour régler la crise laitière

 Pour Christian Hascoet, il y une solution : "La seule solution est de réguler le marché. Il y a trop de lait actuellement et sans une adaptation de l’offre  et de la demande, les éleveurs vont droit dans le mur. Cela ne passe pas la diminution des exploitations mais l’Europe peut relever le prix d’intervention des produits laitiers et elle doit se faire avec une baisse limiter et temporaire de la production de lait. "