Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

1000 euros pour changer son chauffage au bois dans l'Essonne

lundi 30 octobre 2017 à 3:21 Par Elodie Vergelati, France Bleu Paris

Dans l'Essonne, la lutte contre la pollution de l'air aux particules fines passe par une mesure incitative pour changer son chauffage au bois. La prime Air Bois cible environ 2000 foyers dans un premier temps.

La prime Air Bois concerne le changement de chauffages au bois antérieurs à 2002
La prime Air Bois concerne le changement de chauffages au bois antérieurs à 2002 © Maxppp - Jean-Marc Loos

Essonne, France

Le feu qui crépite, la convivialité de la cheminée, c'est un plaisir qui peut coûter cher en terme de santé publique! Le chauffage au bois pollue énormément. En hiver, il devient même la source de pollution numéro une en Ile-de-France d'après Airparif, chargé du contrôle de la qualité de l'air. Devant le trafic routier. Pour lutter contre cette pollution, le département a récemment lancé un dispositif incitatif : la prime Air Bois. Soit 1000 euros pour changer sa vieille installation de chauffage au bois.

Ma cheminée a 40 ans, elle fonctionne mal, Aurélien de Morsang-sur-Orge

Aurélien vit à Morsang-sur-Orge, dans le nord de l'Essonne. Sa maison date des années 80, sa cheminée à foyer fermé aussi, et il devient urgent de la changer. "Elle a 40 ans, quand je l'allume, elle dégage beaucoup de fumée", explique ce jeune papa d'un enfant de deux ans, asthmatique. "La prime Air Bois a achevé de me convaincre", confie-t-il. Aurélien veut donc remplacer son installation par une cheminée dernière génération, "plus écolo, et surtout plus performante". Un investissement sur le long terme. Aurélien a donc déposé un dossier pour bénéficier de la prime.

Plusieurs conditions à remplir

Aurélien remplit d'ailleurs tous les critères. Pour bénéficier de la prime (sans condition de ressources), il faut être propriétaire de son logement, se chauffer principalement au bois, avec un poêle à bois ou une cheminée (à foyer fermé) vieux de plus de 15 ans (antérieurs à 2002). La contrepartie, c'est bien sûr d'opter pour une installation aux critères environnementaux reconnus. Pour l'instant, la mesure vise un peu moins de 2000 foyers de l'Essonne. Elle est limitée aux habitants des communautés d'agglomération suivantes :

<div>

  • Paris Saclay
  • Pays de Limours
  • Coeur d'Essonne
  • Val d'Yerres Val de Seine

Si vous êtes intéressé, vous pouvez télécharger un dossier sur le site renover-malin.fr. Un ingénieur Air Bois répond à vos questions au 01 60 87 18 70. Bon à savoir, la prime Air Bois est cumulable avec le CITE, le crédit d'impôt pour la transition énergétique.

</div>