Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

150 personnes mobilisées pour le climat à Châteauroux

-
Par , France Bleu Berry

"On est plus chaud que le climat !" , "Et un, et deux, et trois degrés !" : voilà quelques slogans que l'on a pu entendre dans les rues de Châteauroux ce samedi 25 mai. 150 personnes se sont mobilisées pour marcher pour le climat. C'est moins qu'en mars dernier où 450 personnes avaient défilé.

150 personnes dans les rues de Châteauroux pour alerter sur l'urgence climatique
150 personnes dans les rues de Châteauroux pour alerter sur l'urgence climatique © Radio France - Elodie Rabelle

Châteauroux, France

150 personnes se sont rassemblées pour la Marche pour le Climat, ce samedi 25 mai à Châteauroux. Rendez-vous était donné à 10 heures Place Ste-Hélène, ils ont rejoint le marché Place Voltaire, puis celui de la Place de la République, Place Monestier avant de s'arrêter devant l'Hôtel de Ville à 11 heures. 

Le cortège a défilé dans le calme et une ambiance bon enfant. Les participants étaient invités à brandir des pancartes sur lesquelles on a pu lire des slogans comme :  "Sauvons notre planète", "Pas de nature, pas de futur", d'autres teintés d'humour comme "Les calottes sont cuites". Des slogans écrits, mais aussi scandés et chantés : "Moins de banquiers, plus de banquise", _"On est plus chaud que le climat"ou encore "et un, et deux, et trois degrés : c'est un crime contre l'humanité"_.

Un des slogans de la Marche pour le Climat de Châteauroux - Radio France
Un des slogans de la Marche pour le Climat de Châteauroux © Radio France - Elodie Rabelle

Les organisateurs ont également proposé aux participants de venir avec des instruments et à chanter tout le long du parcours. Les manifestants ont aussi exécuté des "Die-in" lors desquels il faut s'allonger sur le sol et mimer la mort. Un geste symbolique pour mettre en garde contre le danger que représente le réchauffement climatique. En effet, selon un rapport du GIEC (Groupe Intergouvernemental sur l'Evolution du Climat), près d'un million d'espèces animales et végétales pourraient disparaître dans les prochaines décennies, notamment à cause du réchauffement climatique. 

Continuer le combat jusqu'à obtenir des résultats

Des prises de paroles ont été faites pour sensibiliser les passants sur leur trajet, mais aussi pour interpeller les pouvoirs publics et demander des politiques en faveur de l'environnement. 

Les participants à la Marche pour le Climat à Châteauroux veulent plus d'actions politiques en faveur de l'environnement - Radio France
Les participants à la Marche pour le Climat à Châteauroux veulent plus d'actions politiques en faveur de l'environnement © Radio France - Elodie Rabelle

"Il y a urgence, explique. Gaêlle Valade, co-organisatrice de cette Marche pour le Climat indrienne, on ne peut plus raisonner que pour le profit, si on continue comme ça, il n'y aura plus de planète et les générations futures vont connaître une vie vraiment difficile."

Selon elle, la faible mobilisation de ce samedi 25 mai comparée à celle du 16 mars (450 personnes avaient défilé à Châteauroux) s'explique par l'inaction politique qui lasse la population, le manque d'information qui empêche certains de se rendre compte du problème environnemental et climatique. 

Julie, Fabien et leurs deux enfants sont venus marcher en famille, pour eux respecter l'environnement et le climat passe par changer leurs habitudes : _"On pense à ramener nos propres sacs pour faire nos courses, nous avons installé des toilettes sèches chez nous, on mange le plus possible des produits de saisons, et sans emballages. Et surtout, on fait de notre mieux pour inculquer ses valeurs à nos enfants pour qu'ils agissent de façon responsables à leur tour."  _Par ailleurs, pour Fabien, la nature, le climat, l'environnement sont des causes qui doivent être perçues comme un combat qui transcende les partis politiques

Marcher pour le climat ? Ca se fait aussi en famille - Radio France
Marcher pour le climat ? Ca se fait aussi en famille © Radio France - Elodie Rabelle

"Défendre l'écologie ne doit plus être l'affaire de quelques partis politiques, mais doit devenir une valeur au même titre que la Justice ou l'Egalité. C'est du bon sens !"

Les organisateurs de la Marche pour le Climat à Châteauroux réfléchissent à de nouvelles journées d'action, notamment en septembre prochain.