Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

VIDÉO - L'Office national des forêts des Alpes-Maritimes s'inquiète de la sécheresse

-
Par , France Bleu Azur

Le directeur de l'Office national des forets dans les Alpes-Maritimes fait le point sur la sécheresse. Pas de record mais une situation préoccupante sur le long terme.

Manuel Fulschiron dans le studio de France Bleu Azur Matin
Manuel Fulschiron dans le studio de France Bleu Azur Matin © Radio France - Antenne

Alpes-Maritimes, France

La pluie enfin ce mercredi matin dans les Alpes-Maritimes ! Le problème c'est que cela fait près de deux mois qu'il n'a pas plu. La sécheresse touche le département. Pas de record absolu selon météo France (le record date de 2009 avec 61 jours sans pluie) mais Manuel Fulschiron, directeur de l'Office national des forets, n'avait pas vu pareille situation depuis très longtemps.

"Cinquante-neuf jours sans pluie donc une humidité de l'air totalement absente, une humidité du sol totalement absente." 

Une sécheresse très prégnante qui fait craindre à l'ONF des incendies coriaces comme celui de Clans où plus de 140 hectares de végétation sont partis en fumée. "Avec le vent en plus, s'il y a un départ de feu à ce moment là c'est compliqué" explique le spécialiste. Autre phénomène qui inquiète le directeur de l'ONF : la répétition de ces épisodes de sécheresse, symptôme du réchauffement climatique et des changements. 

"Aujourd'hui on est sur des programmes de recherche de nouvelles techniques, de nouveaux modes de régénération de la forêt avec des nouvelles espèces parce qu'à des altitudes où des sapins hier se portaient très bien, aujourd'hui ils ne se portent plus bien. On le voit, les sapins sèchent. On essaie donc des essences feuillues, du cèdre par exemple, pour s'adapter et que la forêt reste."