Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

18 communes du Jura reconnues victimes de calamités agricoles pour la grêle de mai 2018

-
Par , France Bleu Besançon

Après la grêle qui a frappé une partie du Jura le 30 mai 2018, les pertes de récolte de fourrage viennent d'être reconnues comme calamités agricoles dans 18 communes du département. Les agriculteurs peuvent donc prétendre à des indemnisations.

Pare-brise fendu et carrosserie cabossée sur la place de la mairie de Nozeroy.
Pare-brise fendu et carrosserie cabossée sur la place de la mairie de Nozeroy. © Radio France - Maxime Bacquié

Jura, France

C'était le 30 mai 2018: un orage de grêle très violent frappait le secteur de Nozeroy et une partie du Haut Jura. L'épisode n'aura duré qu'une dizaine de minutes mais en provoquant de gros dégâts matériels, voitures cabossés, vitres et tuiles brisées, sans compter les dégâts aux cultures. 

Ce lundi la préfecture du Jura annonce que le Comité national de gestion des risques en agriculture (CNGRA) a reconnu comme calamités agricoles les pertes de récolte de fourrages sur 18 communes victimes de cet orage. Ces communes sont les suivantes: Bief-des-Maisons, Billecul, Censeau, Clairvaux-les-Lacs, Cogna, Doye, Fort du Plasne, Gillois, Lac-des-Rouges-Truites, La Favière, La Chaumusse, Longcochon, Mièges, Nozeroy, Rix-Trébief, Saint-Laurent-en-Grandvaux, Soucia, Thoiria.

Les exploitations ayant subi des pertes sur les fourrages lors de cet événement climatique sur des parcelles situées sur ces communes, quelque-soit la commune du siège d’exploitation, vont donc pouvoir effectuer une demande d’indemnisation au titre des calamités agricoles. Elles ont jusqu'au 5 février pour effectuer les démarches nécessaires via une télédéclaration sur le site du ministère de l'agriculture: http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr.

Une autre demande de reconnaissance de calamités agricoles au titre de la sécheresse sera examiné par le CNGRA le 16 janvier 2019.

Choix de la station

France Bleu