Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Dix-huit plaintes contre l'Autorité de Sûreté Nucléaire pour "mise en danger de la vie d'autrui"

mardi 6 février 2018 à 16:57 Par Jean-Michel Le Ray et Philippe Chauché, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu Vaucluse

Ils habitent en Vaucluse, dans la Drôme, dans le Gard et les Bouches-du-Rhône et ils portent plainte contre l'Autorité de Sûreté Nucléaire notamment parce qu'elle n'impose pas la poursuite de l'arrêt des quatre réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin.

La centrale du Tricastin
La centrale du Tricastin © Maxppp - Maxppp

Pierrelatte, France

Nouvelle mobilisation d'opposants au nucléaire en Vaucluse, dans le Gard, la Drôme et les Bouches-du-Rhône : 18 habitants portent plainte contre l'Autorité de Sûreté Nucléaire. C'est, disent-ils, la centrale nucléaire du Tricastin dans la Drôme qui met en danger les habitants de la région. Elle fait courir, ajoutent-ils, un risque d'accident majeur aux habitants, comme les rejets radioactifs quotidiens des installations nucléaires pour la santé. 

Jean Revest de la Coordination antinucléaire du Sud-est

"C'est le seul moyen qui reste aujourd'hui, que les citoyens s'impliquent et mettent en accusation l'Autorité de Sûreté Nucléaire qui a le pouvoir de donner son feu vert au fonctionnement des centrales nucléaires et donc de celle du Tricastin." — Jean Revest porte parole de la coordination anti-nucléaire du Sud-Est. 

Plainte contre l'Autorité de Sûreté Nucléaire