Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

20 ans après avoir construit le phare du bout du monde en Patagonie, le Rochelais André Bronner lance une souscription

vendredi 12 octobre 2018 à 5:55 Par Gérald Paris, France Bleu La Rochelle

Le Rochelais André Bronner avait lancé en 1998 la construction d'un phare complètement délabré laissé à l'abandon à l'extrême Sud de l'Argentine sur l’île des Etats. 20 ans après, il veut financer un nouveau système d'éclairage du phare en lançant une souscription.

André Bronner, le rochelais à l'origine de la construction du phare du bout du monde devant une petite réplique dans son jardin
André Bronner, le rochelais à l'origine de la construction du phare du bout du monde devant une petite réplique dans son jardin © Radio France - Gérald Paris

La Rochelle, France

André Bronner était encore au Sud de la Patagonie au mois de mars dernier. Le 5e ou 6e voyage du Rochelais en Argentine avec comme destination finale, une nouvelle fois, les îles des Etats. Des îles hostiles baignées par de fortes rafales de vents dans une zone proche du Cap Horn. Retour au source pour cet aventurier qui, à plusieurs reprises, a foulé ces îles à la recherche de nature à l'état brut.

En 1994, il a cette obsession, ce contrat avec lui même, ce désir de revenir construire ce Phare du Bout du Monde. Ce qu'il en reste est dérisoire. Des morceaux de bois étalés au sol, il faut repartir de zéro. Qu'à cela ne tienne, en 1998, il est de retour avec une équipe de dix hommes, des charpentiers, des peintres et même un photographe-cameraman. 

Couverture du livre d'André Bronner - Maxppp
Couverture du livre d'André Bronner © Maxppp -

Porté par l'imaginaire de Jules Verne, ce Phare du Bout du Monde verra le jour grâce à l'obstination de ce Rochelais, et la vaillance de ces travailleurs de l'extrême qui ont dû se battre avec les éléments sur ce site perdu au milieu de nulle part. 15 tonnes de bois et de zinc plus tard, le phare illuminera de ses feux la pointe Sud de ces îles, et comme si cela ne suffisait pas à son bonheur, une réplique verra également le jour au large de la plage des minimes à La Rochelle. 

Phare du bout du monde à La Rochelle  - Maxppp
Phare du bout du monde à La Rochelle © Maxppp - Xavier Leoty

Aujourd'hui, en Argentine, la structure a besoin d'un petit coup de neuf, principalement le système d'éclairage. Il faut en remettre un plus fiable, avec des panneaux solaires et de nouvelles batteries. Au bas mot, il manque encore 40 000 euros sur un budget de 54 000 euros. Un container doit partir à la fin Novembre, et il faut d'ici là 8000 euros pour envoyer les lumières. Une souscription est lancée sur le site de l'association

André Bronner à l'origine de la construction du Phare du Bout du Monde en Patagonie