Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

2018, l'année qui voit l'érosion des montagnes s'accélérer dans les Alpes

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Le plus spectaculaire des éboulements de ces dernières décennies fut la disparition du pilier Bonatti dans le massif du Mont-blanc. C'était en 2005. Treize ans déjà. Depuis, l'effritement des montagnes, somme toute naturel, s'est accéléré avec des conséquences sur l'activité humaine.

Le glacier des Bossons dans le massif du Mont-Blanc en 2016
Le glacier des Bossons dans le massif du Mont-Blanc en 2016 © AFP - Philippe Desmaze

Chamonix, France

ÉCOUTEZ : le changement climatique dans les Alpes, c'est maintenant

Pour s'en tenir au massif du Mont-blanc, 2018 confirme cette accélération : en août, un rocher de dix mètres de long se détache de la paroi de l'Arête des Cosmiques. Quelques jours plus tard, un randonneur est victime de chutes de pierres au niveau du col des Montets sur l'itinéraire très fréquenté du Tour du Mont Blanc. Et puis, c'est le couloir du Goûter qui crache et recrache ses pierres. En septembre, Frédéric Bréhé, guide de haute montagne à Chamonix se filme au sommet du Mont-Blanc et lance un cri d'alarme :

Ce sentiment d'urgence est validé scientifiquement par un autre guide de Chamonix, chercheur à l'Université Savoie-Mont-Blanc : Ludovic Ravanel devient le témoin de cette déstabilisation de la montagne. Il est cité et interrogé dans la presse nationale ou sollicité par Nicolas Hulot, ex-ministre de la Transition écologique et solidaire, dans un reportage de l'Émission politique de France 2 en novembre dernier.

Car dans les Alpes, le réchauffement climatique se fait sentir plus vite et plus fort : à Chamonix, la température a augmenté de 2°C depuis les années 1930 contre 0,74 °C à l’échelle de la planète. Tout le monde est concerné, depuis le randonneur jusqu'au monde du BTP comme le principal opérateur touristique du massif du Mont-Blanc, la Compagnie du Mont-Blanc qui gère les sites de l'Aiguille du Midi, du Panoramic Mont-Blanc, du Montenvers ou encore des Grands-Montets.

"Les travaux qui étaient prévus l'été pour de l'entretien de systèmes de déclenchement d'avalanches et autres, qui avant ne présentaient pas spécialement de risques, deviennent des travaux dangereux". — Mathieu Dechavanne, PDG de la Compagnie du Mont-Blanc

L'évolution de la Mer de glace dans le massif du Mont-Blanc - AFP
L'évolution de la Mer de glace dans le massif du Mont-Blanc © AFP - Jean-Pierre Clatot

La mobilisation est en cours dans la vallée de Chamonix pour adapter les pratiques avec un plan climat montagne qui sera mis en actes dans les prochains mois : sécuriser les accès aux refuges, déplacer certaines installations, mais aussi et surtout : prévenir le public que la montagne est en train de changer.

Aujourd'hui les habitants sont invités à s'investir dans cette mobilisation générale en participant au suivi des milieux alpins dans le cadre de l'Atlas du Mont-Blanc.

Le changement climatique et ses impacts dans les Alpes

  - Aucun(e)
- © CREA Mont Blanc

Source : Atlas Mont-Blanc / CREA Mont-Blanc 

Températures moyennes annuelles en Suisse 

  - Aucun(e)
- © Météo Suisse

Source : Atlas Mont-Blanc / Météo Suisse

Évolution des précipitations entre 1959 et 2009 

  - Aucun(e)
- © Météo France

Source : Atlas Mont-Blanc / Météo France

Choix de la station

France Bleu