Climat – Environnement DOSSIER : Aéroport de Notre-Dame-des-Landes

Nantes : 300 pro-aéroport réclament l'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes

Par France Bleu Loire Océan, France Bleu Armorique, France Bleu Loire Océan et France Bleu samedi 5 novembre 2016 à 12:09 Mis à jour le samedi 5 novembre 2016 à 14:17

Les pro aéroport rappellent que le 26 juin dernier, lors de la consultation qui s'est tenue en Loire-Atlantique sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, 55% des votants ont dit "oui".
Les pro aéroport rappellent que le 26 juin dernier, lors de la consultation qui s'est tenue en Loire-Atlantique sur l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, 55% des votants ont dit "oui". © Radio France -

Les conclusions du rapporteur public de la cour administrative d'appel de Nantes qui ont fuité vendredi soir n'ont pas découragé les pro-aéroport. lls étaient quelques 300 ce samedi matin à manifester devant la préfecture de Loire-Atlantique sous les yeux amusés d'une quinzaine de jeunes opposants.

Ils portent tous un carton, ou une affichette sur laquelle on peut lire :

Nous avons voté oui à 55%, évacuez la ZAD.

Les pro-aéroport dressent un mur symbolique devant l'entrée de la préfecture de Loire-Atlantique. Et font fi des conclusions du rapporteur public de la cour administrative d'appel de Nantes. Celui-ci devrait demander ce lundi au cours d'une audience, l'annulation des arrêtés préfectoraux qui autorisent les travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Qu'à cela ne tienne, les pro-aéroport maintiennent leur demande d'évacuation de la ZAD. Parmi eux, Franck Louvrier, actuel président du comité régional du tourisme et ancien conseiller en communication de Nicolas Sarkozy. Dans son souvenir c'est au mois d'octobre que l'évacuation aurait dû se faire.

Franck Louvrier demande que les travaux démarrent immédiatement.

Le rassemblement est à peine perturbé par une quinzaine d'opposants au projet d'aéroport. Une jeune fille fait s'effondrer le mur de cartons dressé devant la préfecture sans émouvoir les organisateurs. Tandis que d'autres opposants déroulent une banderole appelant à la résistance et au sabotage.

Ils sont venus déposer sur les marches du bâtiment, les 270 000 bulletins de vote des électeurs ayant dit "oui" au projet d'aéroport lors de la consultation le 26 juin dernier. - Radio France
Ils sont venus déposer sur les marches du bâtiment, les 270 000 bulletins de vote des électeurs ayant dit "oui" au projet d'aéroport lors de la consultation le 26 juin dernier. © Radio France -