Infos

34,3°C à Lisieux : la Normandie bat des records de chaleur

Par Francis Gaugain, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Cotentin et France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) mardi 13 septembre 2016 à 17:08

L'île de Chausey inondée de soleil (11 septembre 2016).
L'île de Chausey inondée de soleil (11 septembre 2016). © Radio France - Francis Gaugain

Avec une température de 34,3°C relevée ce mardi, c'est à Lisieux qu'il a fait le plus chaud ce mardi en Normandie. Des records tombent à Deauville, Rouen, Evreux et Dieppe et toute la région est touchée par un pic de chaleur rare à la mi-septembre. Ça devrait baisser à partir de demain mercredi.

Des records de température battus pour un mois de septembre en France ce mardi. Et la Normandie n'échappe pas à ce nouveau gros pic de chaleur. Il a fait 34,3°C ce mardi après-midi à Lisieux. A Deauville, le record historique pour la période est d'ores et déjà pulvérisé. Idem à Rouen et Evreux et à Dieppe où un record de 1949 est battu. Ce 12 septembre est l'un des plus chauds depuis que les relevés de Météo France existent.

Records battus à Deauville, Rouen, Evreux et Dieppe

Un mercure qui monte, qui monte et un 13 septembre 2016 qui est en train de s'installer dans les annales de Météo-France. Il a fait 32,8°C à Caen ce mardi. On était à un dixième seulement du record historique de septembre 2006. Un record qui, lui, a été battu à Deauville avec 31,2°C relevés sous abri. A plus ou moins cinq jours, c'est du jamais vu en septembre dans la cité du duc de Morny. Du côté de la Seine-Maritime et de l'Eure, on bat également des records avec 33°C enregistrés ce mardi à Rouen, 32,6°C à Evreux et à Dieppe. Pour les Dieppois, c'est du jamais vu depuis 1949 à cette période de l'année.

34,3°C à Lisieux, 33,8°C dans la plaine de Caen

Un pic de chaleur qui a touché ce mardi toute la Normandie avec 34,3°C à Lisieux, 33,8°C à Saint Sylvain dans la plaine de Caen, 32,4°C à Argentan, 32°C à l'Aigle, 31,5°C à Alençon, 29°C dans la baie du Mont Saint Michel à  Pontorson, 27,6°C  à Saint Lô. Il n'y a guère que le nord-Cotentin qui respire un peu avec un thermomètre qui a culminé à 26,2°C.

Les orages arrivent

Ce coup de chaud tardif n'est pas exceptionnel en valeur absolue nous dit Météo-France mais pour une mi-septembre, il faut tout de même remonter à l'année 1947 pour retrouver, sur plusieurs jours, des niveaux comparables dans la moitié nord du pays. En cause des vents d'altitude. Des vents de sud qui nous arrivent directement d'Espagne et de la Méditerranée. Ils sont poussés par un axe dépressionnaire qui va amener les orages et la baisse des températures à partir de mercredi. La Manche a d'ailleurs été placée en "vigilance jaune" avec les premiers coups de tonnerre et fortes pluies attendus à partir de ce mardi soir.

Partager sur :