Climat – Environnement

35 degrés à Perpignan : les écoliers suffoquent

Par François David, France Bleu Roussillon vendredi 2 septembre 2016 à 17:48

Pas facile de se concentrer quand il fait plus de 30 degrés... (Photo d'illustration)
Pas facile de se concentrer quand il fait plus de 30 degrés... (Photo d'illustration) © Maxppp -

Dans les Pyrénées-Orientales, la rentrée des classes se déroule dans une ambiance surchauffée. Le thermomètre flirte depuis deux jours avec des records historiques.

L’été joue les prolongations en pays catalan. Le thermomètre est monté jusqu’à 35 degrés à Perpignan jeudi, alors que les enfants reprenaient le chemin de l’école. Et à 34 degrés ce vendredi.

On n’est plus très loin du record historique pour un mois de septembre : 36,8 degrés en 1936.

Dans ces conditions, la rentrée des classes se fait dans une ambiance étouffante. Dans certaines écoles, il fait plus de 30 degrés à l'intérieur des salles.

Témoignage d'une enseignante perpignanaise

"C’est intenable" raconte une enseignante de CM2 qui exerce dans le centre-ville. Les deux ventilateurs tournent pourtant du matin au soir dans sa salle de classe :

"Les enfants sont assommés. Impossible de les faire travailler ! On essaye d’ouvrir les fenêtres au maximum, mais c’est de l’air chaud qui entre…"

Reportage dans une école primaire de Perpignan

Globalement, c’est tout le sud-est de la France qui souffre de la chaleur. À Nîmes, le thermomètre est monté à 35,7 degrés ce vendredi et à 34,9 degrés à Pézenas, deux nouveaux records pour un mois de septembre.

A priori, les températures vont légèrement baisser à partir du mardi 6 septembre, mais les maximales vont encore flirter avec les 30 degrés jusqu'à la fin de la semaine prochaine sur le Roussillon.