Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

350 personnes marchent pour le climat à Auxerre

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

350 manifestants, dont une centaine de gilets jaunes, ont participé à la marche pour le climat organisée samedi à Auxerre. C'est un peu moins que les 500 manifestants dénombrés lors de la précédente marche, le 8 décembre dernier.

Les manifestants se sont retrouvés place de l'hôtel de ville, avant de marcher vers la préfecture de l'Yonne.
Les manifestants se sont retrouvés place de l'hôtel de ville, avant de marcher vers la préfecture de l'Yonne. © Radio France - Kevin Dufrêche

Auxerre, France

Ils ont décidé de se mobiliser chaque mois pour rappeler qu'il y a urgence à agir contre le réchauffement climatique : un collectif d'une vingtaine d'associations icaunaises appelait samedi à une nouvelle marche pour le climat, après celle qui a réuni 500 personnes le 8 décembre dernier.

Rejoints par les gilets jaunes

Réunis sur la place de l'hôtel de ville, les manifestants ont été rejoint à 15h tout pile, heure du rendez-vous, par une centaine de gilets jaunes. "Nous aussi on est écolo", tient à préciser Ahmed, porte-parole du rond-point de l'Europe. Les représentants des gilets et du collectif se sont promis de se recontacter, pour travailler ensemble en amont de prochains rassemblements.

Dans le cortège, pancartes et slogans comme "le climat s'emballe, chaud chaud chaud". On y parle beaucoup de la pétition "l'affaire du siècle", lancée par quatre ONG mi-décembre, et qui a recueilli plus de deux millions de signatures. Le but, attaquer l'Etat en justice pour "inaction climatique". "Ça c'est fait dans d'autres pays je crois, alors j'espère que ça servira à quelque chose", commente Christian, signataire de la pétition, faisant référence à la récente décision de la justice néerlandaise. Elle a condamné les Pays-Bas il y a quelques mois à faire plus  contre les gaz à effet de serre.

Pas assez de jeunes

Le regret de beaucoup de manifestants, c'est la moyenne d'âge du cortège. "Des jeunes il n'y en a jamais assez, affirme Didier. Mais il y en a quelques-uns, heureusement". Parmi ces quelques-uns, Lucie, 19 ans, Auxerroise, et étudiante en droit à Dijon : "il faudrait aller devant les lycées pour tracter, les inviter à venir parce que là, il n'y en a pas !", regrette la jeune femme. "Pourtant c'est nous que ça concerne, nous et les générations futures, nos enfants, nos petits-enfants."

Une nouvelle marche est prévue le 23 février, possiblement dans une autre ville qu'à Auxerre. A Sens, une marche a lieu dimanche 27 janvier. Le rendez-vous est donné à 15h00 devant la mairie de la ville.