Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Cinquante ans après leur disparition, les loutres sont de retour dans le Vaucluse

mercredi 22 novembre 2017 à 18:19 Par Adrien Serrière, France Bleu Vaucluse et France Bleu

Alors que la loutre avait disparu du Sud-Est de la France vers les années 1960, chassée par l'homme, le mammifère qui est maintenant protégé fait lentement son retour.

Quelques dizaines de loutres vivent actuellement dans les rivières du Vaucluse.
Quelques dizaines de loutres vivent actuellement dans les rivières du Vaucluse. © Maxppp -

Vaucluse, France

Bonne nouvelle pour la biodiversité. La loutre réapparaît dans les rivières du Vaucluse, plus de 50 ans après les avoir quittées. Ces dernières années, les naturalistes ont trouvé des traces de vie du mammifère dans les Sorgues même s'il reste très difficile à observer.

Persécutée à tort par l'homme

Pourquoi la loutre avait-elle disparu du Vaucluse ? D'abord parce que l'homme l'en avait chassée, croyant à tort qu'elle est nuisible car elle se nourrit de poissons. Mais c'est une erreur, explique Pierre Rigaux, naturaliste de la Société française pour l'étude et la protection des mammifères : "La loutre est un prédateur normal dans les rivières, jamais elle ne fera disparaître le poisson".

Longtemps, l'homme a aussi chassé la loutre pour sa fourrure. Mais depuis que l'espèce est protégée, tuer une loutre est passible d'une amende.

En 2013, un agriculteur creusois a été condamné à 1.000 euros d'amende pour avoir piégé une loutre.

Pierre Rigaux, naturaliste de la Société française pour l'étude et la protection des mammifères

Seulement quelques dizaines dans le Vaucluse

Bien qu'elles peuplent à nouveau les rivières de Vaucluse, les loutres restent très difficiles à observer.

D'abord parce qu'elles ne sont que quelques dizaines sur l''ensemble du département. Ensuite parce qu'elles évitent les humains et préfèrent se montrer à la nuit tombée.