Climat – Environnement

80 tonnes de déchets sur les routes en Moselle

Par Armêl Balogog, France Bleu Lorraine Nord mercredi 18 mars 2015 à 11:12

déchet route ramassage
déchet route ramassage © Radio France - Armêl Balogog

Du 16 au 27 mars 2015, les agents des travaux publics de Moselle nettoient les 3.000 km de route départementale. Ils ramassent les déchets jetés par les fenêtres des voitures, et certains objets trouvés sont assez surprenants.

C’est le nettoyage de printemps sur les départementales de Moselle. Du 16 au 27 mars 2015, les agents des services routiers ramassent les déchets jetés le long des voies. Le Conseil Général a mobilisé 240 agents pour cette opération qui représenterait 900 jours de travail pour un seul individu.

Chaque année, 80 tonnes de déchets sont récupérés. Selon le Ministère de l’Environnement, une personne produit 472 kg de déchets ménagers par an. Alors c’est comme si 170 personnes avaient déversé le contenu de leurs poubelles par la fenêtre de leur voiture pendant toute une année. En plus des habituels bouts de cartons et bouteilles en plastiques, les équipes de Laurent Schlodewind, responsable de l’exploitation routière à Metz, ont trouvé un canapé, un matelas ou même une machine à laver.

Nettoyage routes 2

Le Département invite à « faire preuve de civisme »

Des prospectus ont annoncé l’opération, alors certains riverains en profitent pour faire leur propre nettoyage de printemps. Martial Hornebeck, chef d'équipe de l'Unité Territoriale Routière de Courcelles-Chaussy, trouve que l’incivilité augmente au bord des routes. Pendant que les agents nettoient, « des gens [leur] jettent des bouteilles et des paquets de nourriture. Ils klaxonnent et ils jettent. »

Pour les agents, certains axes sont des causes perdues : les autoroutes A4 et A31, la départementale qui relie Metz et Amnéville (D953),celle qui va de Corny-sur-Moselle à Montigny-lès-Metz (D657), et les routes à proximité de fastfoods. Le lendemain du nettoyage, les déchets tapissent déjà les trottoirs.

Les effets du travail des agents sont très éphémères, alors il faut recommencer. Le problème, c’est que pendant le nettoyage de printemps et le reste de l’année, le temps passé à ramasser les déchets est du temps de perdu pour s’occuper des nids de poules ou des espaces verts. Alors pour la satisfaction du plus grand nombre, le Département invite les usagers à « faire preuve de civisme » pour garder les routes propres et avoir un bel environnement.