Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

A Ardes-sur-Couze, dans le Puy-de-Dôme, les animaux du parc sucent des glaces pour se rafraîchir

lundi 30 juillet 2018 à 19:40 Par Dominique Manent, France Bleu Pays d'Auvergne

Vous souffrez de la chaleur ? Eux aussi. Comme nous, les animaux sont sensibles aux conditions météo. Les températures actuelles obligent donc les parcs animaliers à prendre des mesures. A Ardes-sur-Couze, dans le Puy-de-Dôme, les soigneurs fabriquent des glaces pour les pensionnaires.

Waru, le siamang d'Indonésie
Waru, le siamang d'Indonésie © Radio France - Dominique Manent

Ardes-sur-Couze, France

Le Cézallier est inondé de soleil ce lundi après-midi. Le mercure frôle les 35 °. Au parc animalier d'Ardes sur Couze, les bêtes évitent de bouger et restent à l'ombre. Sur 26 hectares, on en compte 350, de 65 espèces. Certaines, comme les panthères des neiges, les rennes, ou les pandas roux, sont particulièrement sensibles à la chaleur. Les soigneurs les surveillent de près et leur proposent des ... glaces !

Des glaces aux fruits, aux légumes, au poisson ou à la viande

Et hop ! Mélanie, qui est soigneur au parc animalier, vient de lancer un glaçon au melon à Waru, le siamang d'Indonésie, une sorte de gibbon. C'est finalement sa femelle qui récupère la gourmandise. Pas sûr qu'elle lui en laisse ! Comme tous les goûts sont dans la nature, on peut fabriquer toute sorte de glaçons explique la jeune-femme : "on récupère les fruits et les légumes invendus dans les magasins. Et on va juste, dans des contenants divers, selon les espèces, couper des morceaux de fruits, de légumes mais aussi de poisson, de viande ou de jus de viande. Notre lionne adore ça. Elle passe son temps à lécher ses glaçons !".

Des gourmandises pour se rafraîchir - Radio France
Des gourmandises pour se rafraîchir © Radio France - Dominique Manent
Mélanie et Manon présentent les glaces qui seront servies aux animaux - Radio France
Mélanie et Manon présentent les glaces qui seront servies aux animaux © Radio France - Dominique Manent

Les soigneurs veillent également à ce que les animaux aient de l'eau en abondance et qu'ils puissent s'abriter du soleil. Ils ont aussi installé quelques brumisateurs pour rafraîchir l'atmosphère. Manon est responsable de la pédagogie au parc : "nous, quand on a chaud, on bouge le moins possible, on reste tranquille, c'est exactement pareil avec les animaux".

Bientôt un bassin pour les tigres de Sibérie

L'an prochain, le parc devrait accueillir un couple de tigres de Sibérie, des "tigres de l'Amour". Pour leur confort,  un bassin sera construit. "Ils adorent aller dans l'eau. L'été, ils pourront jouer." précise Marie Demoulin, chargée de communication au parc. Un tunnel pourrait également être installé pour permettre aux visiteurs de passer en dessous des tigres et de les voir évoluer dans l'eau. Ce projet, d'un montant de 10 000 euros, fait l'objet d'un financement participatif. 2000 euros ont déjà été récoltés. "C'est important pour nous d'accueillir ces animaux, car il en existe moins de 500 à l'état sauvage à travers le monde. C'est une espèce menacée et nous souhaitons que notre couple se reproduise. L'idée, c'est d'avoir des petits pour les réintroduire dans la nature".

Les lions se reposent à l'ombre - Radio France
Les lions se reposent à l'ombre © Radio France - Dominique Manent