Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Bourg-sur-Gironde, les habitants vivent au rythme des débordements de la Dordogne

-
Par , France Bleu Gironde
Bourg sur Gironde, Bourg, France

La Gironde reste en vigilance orange pour les risques de crues sur l'Estuaire de la Gironde. Sur le port de Bourg-sur-Gironde, près de la confluence de la Dordogne et de la Garonne, les riverains surveillent le niveau du fleuve, qui déborde légèrement au moment de la pleine mer.

 Le port de Bourg sur Gironde, au plus fort de la marée mercredi matin vers 7h30
Le port de Bourg sur Gironde, au plus fort de la marée mercredi matin vers 7h30

L'alerte aux crues reste de mise en Gironde. Notre département est toujours en vigilance orange pour les risques d'inondations aux bords de la Garonne, de la Dordogne et de l'Estuaire. Les coefficients de marées restent élevés : 107 ce mercredi en fin d'après-midi,  106 ce jeudi matin et 104 jeudi en fin d'après-midi.  Associés aux rafales de vent et aux fortes pluies de ces derniers jours,  voilà qui fait craindre de nouveaux risques de débordement  au moment de la pleine mer.

Déjà, la Garonne a légèrement débordé mercredi matin à Bordeaux , même chose pour la Dordogne à Libourne.  Les communes aux bords de l'Estuaire sont aussi concernées, ou celles à la confluence comme Bourg sur Gironde, où les habitants du port se retrouvent depuis deux jours  les pieds dans l'eau, au plus fort de la marée.

Je n'ai pas été inondé, mais l'eau est montée au raz de l'entrée. Le réchauffement climatique, certains disent que ça n'existe pas. Nous, on le vit au quotidien. L'eau monte un peu plus chaque année. — Béatrice vit dans une maison , située derrière le port, dans une rue parallèle. 

"On est toujours un peu inquiets au moment des mauvais jours" Béatrice, une habitante du port de Bourg-sur-Gironde

Rien d'affolant malgré tout pour ces riverains, qui ont appris à vivre avec les caprices du fleuve.

On a été inondé en 1999, on a été inondé en 2006, il y avait alors 45 cm d'eau dans la maison. Mais depuis, le fleuve monte une marche, deux marches d'escalier, mais il ne va pas plus loin. — Yolande habite depuis 20 ans dans une maison directement sur le Port

Dans les rues du port de Bourg sur Gironde, mercredi matin
Dans les rues du port de Bourg sur Gironde, mercredi matin -

Certains ont pris plus de précautions que d'autres, et installé des batards d'eau , c'est à dire des protections en bois sur le bas de leurs portes.  

Ca fonctionne plutôt mal , on est un peu surélevé par rapport à d'autres habitations, mais ça permet d'avoir une protection supplémentaire.  On devrait garder cette installation toute la semaine, ça devrait suffire. — Michaël , dont le local professionnel se trouve sur le port.

Lorsque la marée se retire, sur le port de Bourg-sur-Gironde
Lorsque la marée se retire, sur le port de Bourg-sur-Gironde © Radio France - Pierre-Marie Gros

La Dordogne ne devrait pas au final causer d'énormes soucis à Bourg sur Gironde, et ne pas déborder davantage, puisque les coefficients de marée repartent à la baisse en cette fin de semaine. 

"On surveille, mais pas d'angoisse particulière"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess