Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement DOSSIER : La sécheresse en Creuse

A Chambon-sur-Voueize, habitants et vacanciers voient peu à peu disparaître les deux rivières du bourg

-
Par , France Bleu Creuse

Avec la sécheresse, à Chambon-sur-Voueize, tout le monde s'inquiète pour les deux rivières qui traversent le bourg : la Tardes et la Voueize, cette dernière étant complètement à sec. Du jamais-vu pour ses habitants et les vacanciers qui randonnent le long des cours d'eau.

A Chambon-sur-Voueize, la Voueize n'est plus qu'un amas de flaques stagnantes
A Chambon-sur-Voueize, la Voueize n'est plus qu'un amas de flaques stagnantes © Radio France - Céline Autin

Chambon-sur-Voueize, France

La Creuse serait-elle en train de perdre progressivement une partie de ce qui fait son charme, à savoir ses cours d'eau ? La question se pose à Chambon-sur-Voueize (Creuse), où les deux rivières qui traversent le bourg, la Tardes et la Voueize, sont dans une situation critique. La Voueize n'est qu'un amas apparent de flaques stagnantes. Pour les habitants et les vacanciers de passage, la situation est un désastre. 

C'est au-dessus du pont roman, à cheval sur la Voueize, que Patrice découvre l'étendue des dégâts. Sac à dos sur les épaules, le Savoyard suit une balade au fil de l'eau ... enfin en théorie, puisque il n'y a plus d'eau à contempler ! "J'avais entendu à la radio parler de l'arrêté sécheresse sur le département, confie-t-il. Mais je ne m’imaginais pas ça. C'est vraiment très bas."

Les couleurs des rivières, leurs bruits : on a l'impression d'avoir perdu quelque chose. Cécile Creuzon, maire de Chambon-sur-Voueize

Parmi les cailloux bien visibles, l'herbe pousse drue et l'eau stagne au lieu de couler. Sur les rives, Jessica et Philippe, originaires de Bretagne, n'en reviennent pas : "Ça fait très mal au cœur de voir ça. On n'est pas revenus depuis cinq ans, et on tombe de haut." Le couple s'apprête à suivre le sentier de randonnée le long des gorges de la Voueize, "sans savoir à quoi on doit s'attendre". De fait, les paysages de ce sentier sont transformés, car le chemin suit désormais un lit à sec.

La Voueize est envahie par l'herbe (depuis le pont roman de Chambon-sur-Voueize) - Radio France
La Voueize est envahie par l'herbe (depuis le pont roman de Chambon-sur-Voueize) © Radio France - Céline Autin

Pour la maire de Chambon-sur-Voueize, Cécile Creuzon, c'est un peu l'âme du bourg qui disparaît avec ses rivières : "On ne s'appelle pas Chambon-sur-Voueize par hasard quand même ! L'eau faisait partie de notre quotidien. Cette perte, même si elle n'est que visuelle, donne une ambiance triste. Les couleurs des rivières, leurs bruits : on a l'impression d'avoir perdu quelque chose." 

Même crève-coeur chez les habitants historiques de Chambon-sur-Voueize, comme Jocelyne. Elle a perdu des plaisirs tout simple depuis que la Voueize est à sec : "Autrefois on allait près de l'eau avec ma petite-fille, faire trempette, jeter une ligne pour la pêche, ou tout simplement regarder l'eau. Pour le moment plus rien n'est possible", témoigne-t-elle. Une disparition qui l'inquiète beaucoup pour l'avenir des cours d'eau sur sa commune et dans toute la Creuse. 

Choix de la station

France Bleu