Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

La station de Gourette toujours coupée du monde après les inondations

lundi 2 juillet 2018 à 19:58 Par Maud Calves, France Bleu Béarn

Depuis la coulée de boue du 14 juin qui a provoqué l'effondrement d'une partie de la chaussée entre les Eaux-Bonnes et Gourette, la station vit coupée du monde. Pour les hôteliers, servir le peu de clients relève du parcours du combattant.

Presque tous les commerces sont fermés à Gourette.
Presque tous les commerces sont fermés à Gourette. © Radio France - Maud Calvès

Gourette, Eaux-Bonnes, France

Claude travaille à l'hôtel "Boule de Neige" de Gourette. Depuis que la route vers les Eaux-Bonnes est coupée, c'est très compliqué de faire venir les fournisseurs. Il faut demander une dérogation auprès du conseil départemental et les fournisseurs doivent se plier à des horaires très stricts. Les clients sont rares pour les restaurateurs. Difficile donc de prévoir les stocks de nourriture. 

Claude, employé au restaurant Boule de neige.

L'accès piéton au-dessus des travaux est permis uniquement pour les Gourettois avant 7h30 du matin, entre 13h30 et 14h et après les travaux à partir de 18h30. Le courrier est déposé aux Eaux-Bonnes, les habitants doivent donc se débrouiller entre eux pour le récupérer. Pour certains commerçants, comme Christine Arripe qui fabrique son fromage à Gourette mais qui le transforme à Aste-Béon, impossible d'acheminer son fromage dans de bonnes conditions. Elle craint que ses produits ne soient perdus.  

Le matin, quand il est fabriqué dans une pièce de deux mètres, la salle est chaude, je ne peux pas les laisser 24h dans cette pièce. Sinon je vais faire des ballons de rugby, je peux peut-être leur donner pour fermer le trou... Sinon je vais jeter ma camelote. "

Christine Arripe, bergère à Gourette.

Mauvaise surprise pour les randonneurs

Une étape du GR10 se termine à Gourette. Après neuf heures de marche, les randonneurs ne trouvent pas de quoi se ravitailler, et rares sont les restaurants ouverts, qui peuvent répondre à leurs demandes. Mais ce n'est qu'une question de temps, la mairie assure que seuls deux commerces sur une dizaine en période estivale devraient être fermés cette saison. Une réunion se tiendra ce mercredi pour faire le point sur l'ouverture des commerces et l'accès piéton au-dessus des travaux.