Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

A Guéret, une association veut créer des jardins partagés

-
Par , France Bleu Creuse

L'Association des Communs de Guéret veut utiliser 2 hectares de terrain derrière l'espace André Lejeune pour créer des jardins partagés et une zone de compostage grandeur nature. Pour l'instant, la mairie et la communauté d'agglomération ont donné leur accord implicite.

Occuper deux hectares de terrain pour créer des jardins partagés : le projet de l'Association des Communs de Guéret.
Occuper deux hectares de terrain pour créer des jardins partagés : le projet de l'Association des Communs de Guéret. © Radio France - Céline Autin

Guéret, France

"Là devant vous, dans ce creux, on pourrait imaginer une petite mare ! Un espace de nature utile pour le jardin, puisque les reptiles peuvent avoir un rôle contre les nuisibles." Au milieu du terrain de 5 000 mètres carrés, Arthur Chavanel s'imagine déjà le projet : 2 hectares de jardins partagés en pleine ville, un espace de compostage et une zone boisée préservée le long du ruisseau des Chers, derrière l'espace André Lejeune de Guéret (Creuse). 

Trois espaces différents

Dans le projet de l'Association des Communs, trois espaces bien précis sont délimités. Le premier, un champ de 5000 mètres carrés, devrait accueillir les jardins : "4000 mètres carrés pour les jardins de particuliers, et le reste pour un jardin-école, où l'on cultivera ensemble, en apprenant, selon les techniques de l'agriculture biologique", explique Arthur Chavanel. 

L'Association entend aussi valoriser un terrain qui longe la N145. Jusqu'à présent il ne compte qu'une carcasse de voiture abandonnée. "Il y a des drains qui passent dessous, et le bruit de la 145 à côté, on ne va pas jardiner ici. Par contre on aimerait en faire un espace de compostage. On a parlé avec Evolis 23 et Creusalys." décrit Arthur Chavanel. Les particuliers aussi pourront amener leurs déchets verts.

Ce champs n'accueille pour l'instant qu'une carcasse de voiture. L'Association des communs veut y faire du compostage. - Radio France
Ce champs n'accueille pour l'instant qu'une carcasse de voiture. L'Association des communs veut y faire du compostage. © Radio France - Céline Autin

Entre les deux parcelles, une partie boisée où coule le ruisseau des Chers : "On va nettoyer les abords et continuer à prendre soin de la rivière. Il y a de beaux arbres, on peut imaginer en faire des arbres à palabre", sourit Arthur Chavanel. Son association organise d'ailleurs des collectes de déchets dans cette zone

Arthur Chavanel, co-président de l'Association des Communs, sous l'un des arbres à palabres.  - Radio France
Arthur Chavanel, co-président de l'Association des Communs, sous l'un des arbres à palabres. © Radio France - Céline Autin

Créer un nouveau lieu de rencontres à Guéret

A l'origine du projet, il y a d'abord le constat suivant : "Il n'y a quasiment pas de jardin partagé à Guéret. Le seul autre se trouve juste devant notre propre projet. On peut d'ailleurs imaginer que ces familles voudront faire des choses avec nous." Surtout, pour l'Association des communes, les jardins partagés doivent devenir le nouveau lieu de rencontres incontournables de Guéret. Arthur Chavanel insiste : "Il y a très peu de lieux d'interaction à Guéret. Ici on veut que les gens viennent par curiosité, pour échanger, pour jardiner, pour se faire plaisir."

Le champs de 5000 mètres carrés, derrière l'espace André Lejeune, accueillera les jardins partagés et le jardin-école. - Radio France
Le champs de 5000 mètres carrés, derrière l'espace André Lejeune, accueillera les jardins partagés et le jardin-école. © Radio France - Céline Autin

Les jardins partagés seront ouverts à tous les Guérétois, en accord avec les usages existants du lieu : "Au-delà des techniques de jardinage, cultiver des légumes et des fruits d'autres régions, ça ouvre l'esprit." conclue Arthur Chavanel.

Le projet a reçu l'accord de principe de la mairie et de la communauté d'agglomération de Guéret : "On a bon espoir que les choses avancent."  Dès qu'il sera officiellement lancé, l'Association des Communs organisera des réunions publiques dans la ville