Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Lille, la pollution a diminué le jour de la circulation différenciée

-
Par , , France Bleu Nord, France Bleu

Les voitures les plus polluantes étaient bannies du centre de la métropole lilloise ce mercredi 27 février. Les mesures de la qualité de l'air d'Atmo montre une baisse significative des particules fines et des émissions les plus polluantes.

Une vignette Crit'Air
Une vignette Crit'Air © Radio France - Stéphane Barbereau

La série de mesures prises par la préfecture du Nord pour mettre fin à l'épisode intensif de pollution qui a frappé la région en ce début de semaine ont-elles porté leurs fruits ? Les polluants les plus importants étaient en nette baisse ce mercredi selon Atmo. Hélène Devillers est la directrice de l'organisme qui mesure la qualité de l'air dans les Hauts-de-France : 

Mercredi matin, l'air était 40% moins pollué que la veille. On est plutôt sur un constat positif.

Hélène Devillers se réfère à l'indice de concentration de poussières en suspension. En heure de pointe, mardi matin, il était de 100 milligrammes par mètre cube, il est tombé à 60, mercredi matin, jour de circulation différenciée.

Plusieurs raisons à la baisse de pollution

La directrice d'Atmo voit trois raisons à cette diminution de la pollution : "Les conditions météo ont changé un petit peu et les polluants ont été moins tassés au sol. On était mercredi avec peut-être moins d'activité polluante et il y a le fait que l'ensemble des mesures de la préfecture aient eu un effet. C'est un ensemble de facteurs qui a permis d'améliorer la situation".

Mesures par la station Atmo d'Euralille des particules fines (en gris) et du black carbon (en bleu) lié au trafic
Mesures par la station Atmo d'Euralille des particules fines (en gris) et du black carbon (en bleu) lié au trafic © Radio France - Atmo

Autre chiffre significatif : le taux de "black carbon", un polluant émis par les voitures les plus anciennes (qui n'avaient pas le droit de rouler mercredi), a été divisé par trois entre mardi matin et mercredi matin.

Il était obligatoire de baisser de 20 km/h sa vitesse sur les grands axes du Nord et du Pas-de-Calais de mardi à ce jeudi matin, 10h, et la circulation différenciée a surtout été mise en place pour la première fois dans la métropole lilloise ce mercredi. Selon Atmo, le trafic routier est responsable d'environ 30% de la pollution aux particules fines dans la métropole lilloise. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess