Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

À Mimizan, on ramasse les déchets en pédalant

-
Par , France Bleu Gascogne

Depuis le début du mois de juillet, dans les Landes, l'association Big'Up Cyclean propose des ballades à vélo sur les plages de Mimizan et Contis. Des ballades éco responsables pour sensibiliser à la pollution marine. Pédaler, s'aérer tout en ramassant des déchets, voilà l'esprit de ces sorties.

Chaque jour, une ballade de 2 heures à vélo est proposée sur les plages de Contis et Mimizan pour collecter des déchets.
Chaque jour, une ballade de 2 heures à vélo est proposée sur les plages de Contis et Mimizan pour collecter des déchets. - Big'Up Cyclean

Mimizan, Landes, France

Ramasser un déchet prend une seconde, le laisser coûte des milliards! Partant de ce principe, l'association Big'Up Cyclean propose depuis le début du mois de juillet des ballades à vélo sur les plages de Mimizan et Contis mais aussi autour du lac d'Aureilhan.  Des ballades de 2h à marée basse pour sensibiliser à la pollution marine

On n'est pas les éboueurs de la plage. - Christophe Drugeault

L'idée est née il y a 3 ans. Avec un ami, loueur de vélos, Christophe Drugeault part très souvent en ballade sur les plages de Contis et Mimizan. Un spectacle de toute beauté gâché par la présence de nombreux déchets, "beaucoup, beaucoup, beaucoup de plastique".  Et les 2 hommes de s'interroger: "D'où viennent ces déchets? comment sont-ils arrivés là ? que peut-on faire? " L'idée germe alors de créer Big'Up Cyclean , une association dédiée à la protection de l'environnement et à l'upcycling.

Christophe Drugeault devant les déchets ramassés lors des sorties à vélo. - Aucun(e)
Christophe Drugeault devant les déchets ramassés lors des sorties à vélo. - Big'Up Cyclean

Depuis le 1er juillet, l'association propose donc une fois par jour, à marée basse, une ballade de 2 heures avec des vélos électriques (des fat bike) sur les plages de Contis et Mimizan.  Une sortie ludique avec des quizz et écolo avec la collecte des déchets. "On ramasse entre 20 et 25kg de déchets chaque jours", constate Christophe qui énumère "le plastique, les pots de yaourt, les mégots de cigarette, les emballages de fast-food, des chaussures, du matériel de pêche ou encore du verre. _Ça fait peur_."

Quant aux critiques sur le fait que ces sorties se fassent avec des vélos électriques avec des batteries au lithium, l'association assume et interpelle: "Qu'est ce qui est mieux? D'aller en vélo électrique sur la plage ou de passer avec de gros tracteurs? L'impact est moindre. De toute façon, on ne peut pas être 100% éco-responsable. On le sait que ces batteries au lithium sont des composants polluants. Mais c'est le minimum."

Sortie en fat bike pour nettoyer les plages. - Aucun(e)
Sortie en fat bike pour nettoyer les plages. - Big'Up Cyclean

D'ici 2050, il y aura dans les océans plus de plastique que de poissons

Depuis le début de l'été, quelques 450 personnes ont participé à ces ballades éco-responsables. Les déchets récoltés sont ensuite recyclés par un circuit traditionnel pour partie. L'autre partie est transformée via de l’« Upcycling » : c'est-à-dire transformée en objets de décoration. Les participants repartent "ravis" selon les dires de Christophe qui leur confie une mission : celle de ramasser 3 déchets chaque jour."3 mégots, 1 mégots et 2 plastiques. Qu'importe! Il y a suffisamment de poubelles en France pour faire cet effort.

En 2050 il y aura plus de plastique dans l’océan que de poissons. C’est en tout cas ce qu’affirme une étude du Forum économique mondial et de la fondation Ellen McArthur, qui note que depuis la moitié du siècle dernier l’utilisation du plastique a été multipliée par 20.

Choix de la station

France Bleu