Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

A Montélimar, des enfants de CM2 sensibilisent sur la propreté des rues

lundi 11 juin 2018 à 5:26 Par Nathalie Rodrigues, France Bleu Drôme Ardèche

La mairie de Montélimar sévit contre ceux qui salissent ses rues, multiplie les amendes. Les enfants qui participent au Conseil Municipal des Jeunes ont fait des affiches pour sensibiliser les habitants.

Campagne d'affichage sur la propreté des rues à Montélimar (Drôme)
Campagne d'affichage sur la propreté des rues à Montélimar (Drôme) - Mairie de Montélimar

A l'image de Valence qui a sévi sur la propreté et communiqué via des affiches au mois de mars, la mairie de Montélimar affiche aussi les tarifs des amendes pour les malpropres. 

Si vous jetez une canette ou un mégot par terre, si vous abandonnez une poubelle au mauvais endroit, vous aurez une contravention de 68 euros. Le chewing-gum par terre, la crotte de chien pas ramassée, c'est 150 euros. Les encombrants laissés sur le trottoir, 1500 euros.

Des affiches créées par les CMJ

Les affiches ont été créées par la vingtaine d'enfants qui participent au Conseil Municipal des Jeunes, des élèves de CM2, âgés de 10 ou 11 ans. Ils ont dessiné selon leur inspiration, trouvé des slogans. 

Le Conseil Municipal des Jeunes de Montélimar - Aucun(e)
Le Conseil Municipal des Jeunes de Montélimar - Mairie de Montélimar

Des professionnels ont aidé à la mise en forme finale des affiches. Et les enfants sont plutôt fiers du résultat, placardé dans les rues de la Ville: "on est un peu les super-héros du quotidien en montrant l'exemple aux gens" explique par exemple Kenza, 11 ans.

Je me crois Superman... Superpropreté! - Hugo, 10 ans

Les enfants ont aussi parlé de leur travail sur l'environnement, la propreté des rues, dans leur classe respective et transmis des messages de civisme.

Par exemple, j'ai une copine, parfois, elle jette des trucs par terre. Je lui dis: "tu es en train de polluer là, vas jeter à la poubelle, elle est à côté" - Laurine, 10 ans

Pas besoin d'amende pour ces jeunes donc.

Déjà deux fois plus d'amendes qu'en 2017

Après avoir sensibilisé, la mairie de Montélimar sévit et dresse effectivement des contraventions. Il y en a eu un peu moins de 30 sur l'année 2017. Il y en a déjà plus de 60 depuis janvier 2018.

L'accent a été mis là-dessus. On souhaite vraiment que les gens deviennent un peu plus respectueux de leur cadre de vie. L'amende souvent, elle permet de dissuader. C'est le but recherché. - Karim Oumeddour, adjoint au maire à Montélimar

Les enfants du Conseil Municipal des Jeunes de Montélimar font des affiches pour la propreté en ville