Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

A Montmorillon, un rassemblement d'opposants aux éoliennes réuni près de 500 personnes

dimanche 22 avril 2018 à 7:00 Par Hugo Charpentier, France Bleu Poitou

Le temps d'une journée, Montmorillon a été ce samedi la capitale régionale des anti-éoliens. Une trentaine d'associations de plusieurs départements du nord de la région Nouvelle-Aquitaine ont organisé une réunion publique pour dire non à l'implantation de parcs éoliens.

La réunion publique a été un succès
La réunion publique a été un succès © Radio France - Hugo Charpentier

Montmorillon, France

La réunion s'est déroulée à l'Espace Gartempe à Montmorillon à l'appel du collectif Brandes et Bocage, de la FETEM ou encore du collectif Sud Vienne SOS Éoliennes. Et ce fut un véritable succès. Dans la salle, plus une seule place de libre. Environ 500 personnes originaires de la Vienne, de l'Indre, de la Haute Vienne, et de la Creuse ont fait le déplacement. 

Alerter la population pour éviter la prolifération 

Dans ces territoires, au total, 90 éoliennes sont en service.  Mais la construction d'un peu plus de 500 autres machines est en projet.  Cette réunion d'ampleur inédite vise donc à créer un sursaut dans la population explique Georges Magne,  vice - président de la FETEM ("La Fédération Tempête en Marche") un collectif qui réunit des associations militantes.

"Dans le nord de la région Nouvelle-Aquitaine les promoteurs en profite parce que la population est faible car âgée et les élus la plupart du temps sont favorables par méconnaissance du sujet. Chez nous, les promoteurs surfent sur du velours. C'est pour cela que nous menons cette réunion publique" Georges Magnes, vice -président de la FETEM

Georges Magne, vice-président de la FETEM

Les militants dénoncent "un désastre à venir" si tous ces projets aboutissent. Pollutions sonores, visuelles, destructions des paysages... les arguments des anti-éoliens sont connus. Selon eux, la construction d'éoliennes pourrait, à terme, avoir des conséquences sur l'attractivité du territoire concernant le tourisme. Ils craignent également un risque de dépréciation de la valeur de l'immobilier.