Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

A71 : vaste opération de contrôle pour traquer la fraude au système anti-pollution

mardi 5 juin 2018 à 14:22 Par Juliette Micheneau, France Bleu Pays d'Auvergne

Un contrôle orchestré par les services de la Dreal pour cibler particulièrement les transporteurs qui contournent le système anti-pollution "Adblue".

Des dizaines de poids-lourds ont été contrôlés au péage de Gerzat par les agents de la Dréal.
Des dizaines de poids-lourds ont été contrôlés au péage de Gerzat par les agents de la Dréal. © Radio France - Juliette Micheneau

Gerzat, France

Sur gestes des gendarmes, les poids-lourds s'arrêtent un à un sur l'aire du péage de Gerzat, sur l'A71. Les agents de la Dreal contrôlent les documents habituels, vérifient la charge des camions, les trajets et les heures de conduite des chauffeurs... Mais ce qui les intéresse particulièrement ce mardi matin, c'est le système "Adblue".

Un anti-pollution coûteux pour les transporteurs

"Adblue" est un additif injecté dans le traitement des gaz d'échappement pour neutraliser les fameux NOx, les oxydes d'azote, particulièrement nocifs pour l'environnement et la santé. Seulement "Adblue" coûte cher : "Ça peut représenter jusqu'à 3000 euros par an en recharge de liquide", explique Estelle Poutou, chef du pôle contrôle et réglementation secteur Ouest au service transport de la Dreal. Ajouté à cela que le système demande de l'entretien régulier et qu'en cas de panne, "tant que vous n’intervenez pas, le camion va être en sous-régime", avec  des baisses de vitesse de 30 à 50 km/h. Deux facteurs qui expliquent l'augmentation de la fraude. Le drame c'est qu'un poids-lourds qui contourne ce système est vingt fois plus polluant.

La détection de la fraude de plus en plus efficace

Tablette numérique en main, Laurent Didier, contrôleur à la Dreal explore les données enregistrées par les boîtiers électroniques d'un camion lituanien. "Rien qu'avec cette tablette, on arrive à voir s'il y a des problèmes, des codes erreurs". Une simple contradiction entre le temps de trajet du véhicule, les temps de pause déclarés ou les kilomètres réellement effectués  et le contrôleur peut suspecter une fraude, éventuellement au système anti-pollution. Le véhicule devra alors être expertisé dans un garage.

Une simple tablette permet de détecter la moindre erreur dans l'ordinateur de bord du camion. - Radio France
Une simple tablette permet de détecter la moindre erreur dans l'ordinateur de bord du camion. © Radio France - Juliette Micheneau

Bilan de l'opération au péage de Gerzat 

41 véhicules ont été contrôlés dont 20 immatriculés à l’étranger. 20 véhicules ont été pesés. 29 % des véhicules étaient en infraction : pour conduite sans carte, cabotages irréguliers, non-respects du code de la route, ou encore surcharges.  15 véhicules ont été vérifiés à la valise diagnostic permettant de déceler d’éventuelles fraudes au dispositif anti-pollution : aucune fraude à l’AdBlue n’a été détectée lors de ce contrôle sur l'A71.

Ces contrôles gagnent en efficacité. Pour preuve, une dizaine de fraudes au système anti-pollution ont été détectées l'an dernier en région Auvergne Rhône-Alpes, on est à douze depuis le début de l'année, dont quatre dans le Puy-de-Dôme.