Climat – Environnement

Une récolte de miel catastrophique en Lorraine

Par Angeline Demuynck, France Bleu Sud Lorraine lundi 1 août 2016 à 5:00

Chaque ruche abrite entre 60.000 et 80.000 abeilles
Chaque ruche abrite entre 60.000 et 80.000 abeilles © Radio France - Angeline Demuynck

Les ruches lorraines sont vides : pas une goutte de nectar à récolter cette année. Conséquence d'un printemps pluvieux et frais qui a empêché les abeilles de sortir butiner.

"Zéro gramme de récolte à ce jour". Roland Weibel, apiculteur depuis plus de 15 ans, n'a jamais vu ça. Ce passionné d'abeilles s'occupe d'une vingtaine de ruches au domaine de Montaigu, à Laneuveville-devant-Nancy. Et cette année, il a renoncé à récolter du miel. "On n'en a pratiquement pas, environ un tiers de la récolte cette année." Des réserves laissées aux abeilles pour qu'elles puissent s'alimenter.

Roland Weibel est déjà obligé de nourrir ses abeilles pour assurer leur survie cet hiver - Radio France
Roland Weibel est déjà obligé de nourrir ses abeilles pour assurer leur survie cet hiver © Radio France - Angeline Demuynck

Des conséquences dans les vergers

Autre conséquence de cette météo capricieuse : "les abeilles n'ont pas pu polliniser les fleurs comme à leur habitude", explique l'apiculteur. Or, ce sont ces insectes qui permettent aux plantes de se reproduire. "On aura donc des rendements en fruits inférieurs cette année".

En plein cœur de l'été, Roland Weibel pense, lui, déjà aux mois à venir. "Pour passer l'hiver, une ruche normale doit peser entre 40 et 50 kilos. Là, constate-t-il, les ruches sont faibles, il y en a qui pèsent une vingtaine de kilos seulement." L'apiculteur a donc déjà commencé à nourrir ses abeilles. Il leur apporte des sirops. L'objectif : permettre à ses insectes favoris de faire des réserves pour tenir jusqu'au printemps prochain.