Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Action de Bizi dans les agences Société Générale contre un projet de gaz liquéfié au Texas

vendredi 30 novembre 2018 à 15:27 Par Jacques Pons, France Bleu Pays Basque

Action de Bizi vendredi matin au Pays Basque. Des militants altermondialistes ont rencontré les employés de 5 agences Société Générale. Leur but : lancer l'alerte contre un projet de gaz liquéfié soutenu par la banque au Texas.

Visite des militants dans l'agence Société Générale de l'avenue Loeb
Visite des militants dans l'agence Société Générale de l'avenue Loeb © Radio France - Jacques Pons

Pays Basque, France

Quatre militants du mouvement altermondialiste Bizi sont passés vendredi dans plusieurs agences Société Générale du Pays Basque. Leur idée : rencontrer les employés des banques à propos d'un projet soutenu financièrement par la Société Générale au Texas. 

Il s'agit d'un projet d'extraction de gaz de schiste baptisé "Rio Grande LNG" (LNG : liquefied natural gas). Une opération doublée de la construction d'un gazoduc, le Rio Bravo Pipeline. Pour les militants de Bizi ces opérations sont polluantes. Elle contribueront à "émettre autant que 44 centrales à charbon !". Par ailleurs, elles menacent des communautés locales et des peuples autochtones comme la communauté amérindienne des Carrizo Comecrudo

Sabrina Ravetta lors d'une visite à l'agence Société Générale, av. Jacques Loeb de Bayonne

Cinq agences bancaires visitées par Bizi

Vendredi matin, les employés de cinq agences Société Générale de Bayonne, Anglet et Saint Pierre d'Irube se sont vu remettre une lettre expliquant la démarche de Bizi contre ce projet de 20 milliards de dollars. Pour Sabrina Ravetta, l'une des militantes de Bizi : "Société Générale est la championne des énergies sales" "mais la banque reste sourde à nos demandes"  "il nous a paru important d'expliquer notre démarche à ceux qui travaillent localement pour la banque, mais sont bien loin des décisions prises au siège parisien de la Société Générale"

Anthony Lubrano "si la Société Générale stoppe son parrainage l'operation s'arretera"

Dans une des agences Société Générale du Pays Basque - Aucun(e)
Dans une des agences Société Générale du Pays Basque - Bizi

La Société Générale menacée d'une opération "nettoyage" le 14 décembre

Dans chacune des agences visitées les militants ont remis également le rapport des "Amis de la terre" sur le gaz de schiste.  Si la banque française ne cesse pas son appui à l’opération américaine diverses associations dont les Amis de la Terre, ANV-COP 21 la menace d'une action géante de nettoyage dans l'agence centrale de la Société Générale de Paris le 14 décembre prochain. La journée coïncidera avec la clôture de la COP 24 en Pologne à Katowice.

En préambule à cette "action de nettoyage" les employés de la Société Générale ont reçus une éponge grattante sur laquelle figurent la date de la prochaine opération nettoyage, le 14 décembre.

Une éponge grattante pour prévenir la Société Générale - Radio France
Une éponge grattante pour prévenir la Société Générale © Radio France - Jacques Pons