Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Activité des urgences, accueil des SDF, pénurie d'eau : la Préfète d'Indre-et-Loire fait le bilan de la canicule

-
Par , France Bleu Touraine

Ce mercredi 26 juin après-midi, la Préfète d'Indre-et-Loire a tiré un premier bilan des conséquences de la canicule. Elle affirme notamment que pour l'instant, les très fortes chaleurs ne causent pas de tension particulière dans les services d'urgence.

La canicule devrait finalement durer jusqu'à dimanche ou lundi prochain, en Indre-et-Loire
La canicule devrait finalement durer jusqu'à dimanche ou lundi prochain, en Indre-et-Loire © Maxppp - PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN/MAXPPP

Indre-et-Loire - France

L'épisode caniculaire en Indre-et-Loire sera plus long que prévu : il ne s'arrêtera pas samedi, mais dimanche ou lundi, au mieux. C'est la Préfète d'Indre-et-Loire, Corinne Orzéchowski, qui l'a annoncé ce mercredi, en faisant un point des conséquences de la canicule dans notre département. Il y a quelques infos préoccupantes, et quelques bonnes nouvelles.

Pas d'afflux d'appels dans les services d'urgences

La meilleure nouvelle, c'est qu'il n'y a pas de tension particulière dans les services d'urgences des hôpitaux et cliniques, ni chez les pompiers et dans les EHPAD. La prévention semble porter ses fruits. Autre info encourageante : le vent, assez fort, empêche pour l'instant que les seuils d'alerte à la pollution soient atteints. 

Une centaine de places supplémentaires pour préserver de la chaleur les sans-abris

Concernant l'accueil des sans-abris, la préfecture a ouvert une centaine de places d'hébergement supplémentaires : les 30 places du gymnase Racault, à Tours, ont affiché complet, dès la première nuit, mardi soir. La Préfète affirme que selon les bénévoles de la Croix rouge qui ont assuré les maraudes, parmi les gens encore dans la rue ce soir-là, aucun n'aurait exprimé le besoin ou l'envie d'aller en hébergement d'urgence.  

Les écoles peuvent fermer jeudi et vendredi si un service d'accueil minimum est mis en place

En l'absence de consigne ministérielle, pas de fermeture systématique de toutes les écoles. En revanche, la Préfecture donne son autorisation à tous les maires qui demandent le droit de fermer les maternelles et les primaires de leur commune les 27 et 28 juin. Il faut toutefois qu'un accueil soit organisé pour les enfants dont les parents ne peuvent pas s'occuper ces deux jours-là.

Déjà une pénurie d'eau potable temporaire dans le secteur de Langeais

Il y a eu une pénurie d'eau potable dimanche dernier, dans le secteur de Langeais, sans doute parce que des gens ont arrosé leur jardin ou rempli leur piscine, en prévision des grosses chaleurs. Certaines maisons se sont retrouvées sans eau ou avec un débit très réduit. Le niveau de certains cours d'eau inquiète également : des mesures de restriction de prélèvement dans la Cisse et la Veude seront sans doute prises bientôt. 

Des événements publics interdits ce week-end?

Il y a ce week-end en Indre-et-Loire plusieurs événements qui vont attirer des milliers de personnes : "Avoine Zone Groove" ou le festival "les Kampagn'arts", à Saint Paterne Racan, par exemple. Pour que tout soit maintenu, il faudra que les organisateurs installent des brumisateurs et des abris où le public pourra se protéger de la chaleur. Sinon, la Préfète interdira la manifestation pour éviter que des spectateurs ne fassent des malaises.