Infos

Aéroport de Notre-Dame-des-Landes : "L'Etat de droit doit s'imposer"

Par Typhaine Morin, France Bleu Loire Océan et France Bleu lundi 10 octobre 2016 à 15:42

L'ancien maire de Nantes estime que les travaux peuvent commencer à Notre-Dame-des-Landes
L'ancien maire de Nantes estime que les travaux peuvent commencer à Notre-Dame-des-Landes © AFP - GRIGORIY SISOEV

L'ancien maire de Nantes et actuel ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, estime qu'il n'y a "plus d'obstacle" pour entreprendre les travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Le nouvel aéroport doit répondre à "la saturation de l'actuelle plateforme aéroportuaire".

"Le droit et la démocratie" ont parlé, il n'y a "plus d'obstacle" pour démarrer les travaux du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes, a estimé ce lundi le ministre des Affaires étrangères et ancien maire de Nantes Jean-Marc Ayrault, chez nos confrères de France Inter. Le nouvel aéroport doit "répondre à un problème, la saturation de l'actuelle plateforme aéroportuaire qui sera effective autour de 2020".

"On arrive au bout des recours, y compris les procédures européennes. Il n'y a plus d'obstacle juridique et puis il y a eu un choix politique qui a été fait par le président de la République de consulter la population impactée, a poursuivi l'ancien Premier ministre. Il y a eu une forte participation pour un référendum et il y a eu un vote qui est très net. Maintenant c'est l'Etat de droit qui doit s'imposer. Le droit a parlé, la démocratie a parlé."

"Il y a eu un vote très net"

Le 26 juin dernier, lors d'une consultation des électeurs de Loire-Atlantique, le "oui" au transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique à Notre-Dame-des-Landes l'a emporté à 55%. Mais ce projet divise profondément, et de nombreuses manifestations ont été organisées à Nantes et à Notre-Dame-des-Landes, pas plus tard que ce samedi 8 octobre.

"C'est le ministère de l'Intérieur qui va gérer cette situation", a précisé Jean-Marc Ayrault. A l'issue de la consultation, le Premier ministre Manuel Valls s'était engagé à lancer les travaux de l'aéroport à l'automne. Ces travaux peuvent commencer depuis la publication le 14 septembre des derniers arrêtés préfectoraux.

Partager sur :