Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement DOSSIER : Le projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes

Aéroport de Notre-Dame-des-Landes : les élus écrivent à Emmanuel Macron

lundi 18 décembre 2017 à 18:11 Par Pascal Roche, France Bleu Loire Océan et France Bleu

Le syndicat mixte aéroportuaire qui regroupe les collectivités favorables au transfert de l'aéroport de Nantes a envoyé lundi un courrier à Emmanuel Macron, les élus y dénoncent les conclusions du rapport remis par les trois médiateurs la semaine dernière.

Les élus du syndicat mixte aéroportuaire écrivent à Emmanuel Macron - illustration
Les élus du syndicat mixte aéroportuaire écrivent à Emmanuel Macron - illustration © Maxppp -

Nantes, France

Quelques jours après la remise au Premier ministre du rapport des trois médiateurs sur le projet de transfert de l'aéroport de Nantes, le syndicat mixte aéroportuaire (SMA) a adressé lundi  un long courrier au Président de la République. Dans ce document de six pages, les élus du syndicat (qui regroupe les collectivités favorables au projet) disent vouloir "corriger plusieurs éléments erronés" et dénoncent les "conclusions pour le moins orientées" du rapport.

Le réaménagement de Nantes-Atlantique

Parmi les neuf points développés en annexe, les élus n'apprécient pas que les médiateurs aient pu laisser penser que le réaménagement de Nantes-Atlantique n'a jamais été étudié alors qu'il l'a été à plusieurs reprises depuis le débat public de 2003 et jusqu'à une décision de la Cour administrative d'appel de Nantes en novembre 2016.

Par ailleurs le SMA refuse de croire qu'en cas de réaménagement de Nantes-Atlantique  les procédures seront réduites à deux ans là où elles ont mis 15 ans pour faire émerger le projet de Notre-Dame-des-Landes.

Critiques tous azimuts

Les signataires de la lettre au chef de l'Etat critiquent les conclusions du rapport sur les nuisances sonores et le bilan carbone des deux aéroports, ils estiment également que les pénalités en cas d'annulation du projet ont été sous-évaluées et que les électeurs ont voté en toute connaissance de cause lors de la consultation de juin 2016. 

Retrouvez l'intégralité du courrier envoyé à Emmanuel Macron ici.