Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Alerte à la pollution aux particules fines

lundi 8 janvier 2018 à 15:08 Par Marion Galland et Didier Arnoux, France Bleu RCFM

La Corse est touchée ce lundi par un épisode de pollution atmosphérique aux particules fines dans l'air. C'est ce que confirment les analyses de l'association Qualitair Corse, même si les conditions météorologiques sont plutôt favorables à leur dispersion.

Les seuils réglementaires ont été dépassés comme ici à Ajaccio
Les seuils réglementaires ont été dépassés comme ici à Ajaccio - Jérôme Susini

Corse, France

Les niveaux devraient dépasser le seuil d'information et de recommandation pour cette journée de lundi. Qualitair Corse recommande aux personnes sensibles d'éviter les efforts et rappelle qu'il est important de limiter au maximum l'utilisation des véhicules à moteur, ainsi que le brûlage de déchets verts.

Le seuil règlementaire d'information et de recommandation doit être dépassé dans la journée même si la situation n'est pas aussi inquiétante qu'on pouvait le penser.

Les niveaux d'alerte devraient être atteints dans la journée - Aucun(e)
Les niveaux d'alerte devraient être atteints dans la journée - Jérôme Susini

Tout d'abord parce que l'on est habitué à ces particules désertiques, ces poussières africaines qui colorent le ciel. Cette pollution est visible. Ensuite car le réseau Qualitair et son directeur Jean-Luc Savelli n'ont pas franchement été pris par surprise par cet épisode de pollution. 

« Depuis 2007-2008, le réseau a progressé en terme de prévision et nous pouvons anticiper ces pics de pollution »

Jean-Luc Savelli, directeur Qualitair Corse, "Nos appareils sont conformes depuis plusieurs années"

Dans ces conditions, quand les niveaux sont élevés, que ce soit à Ajaccio, à Bastia ou à Corte, là où le grand public peut voir les indices qualité de l'air tous les jours sur l'écran des cabines installés dans la rue, des mesures sont à prendre. Il faut limiter les activités physiques. Pour les médecins pneumologues, comme le Dr Renée de Meyer, on constate un pic de fréquentation des populations dites sensibles comme les asthmatiques même si« les personnes asthmatiques sévères sont parfaitement éduquées et identifient le phénomène ».  

Dr Renée De Meyer, pneumologue, "j'ai eu cinq ou six patients"

Cet épisode de pollution est très ciblé dans le temps et de courte durée. Demain, logiquement, on devrait retrouver des valeurs plus normales, avec une qualité de l'air qui pourrait passer de 8 sur 10 , c'est à dire « Mauvais », à 5, « Médiocre » voire 4 « Bon ».

Vigilance jaune

De son côté Météo France a diffusé un message de vigilance jaune de niveau 2 pour risques de vagues-submersion ce jour de 17 h à 23 h. Alerte jaune également au vent violent. Ces deux messages concernent la Haute-Corse. 

Un vent d'est à sud-est va souffler fort sur le Nebbiu, la haute-Balagne et le Cap Corse. 

La préfecture recommande donc la plus grande prudence.