Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Alerte pollution aux particules fines dans plusieurs départements d'Occitanie

-
Par , France Bleu Occitanie

Du soleil, pas de vent : il n'en faut pas plus pour déclencher un épisode de pollution aux particules fines sur plusieurs départements de l'ouest de l'Occitanie. Le seuil d'alerte sera même dépassé ce samedi. Voici les précautions à prendre.

La carte de prévision d'Atmo Occitanie pour ce samedi 23 février place quatre départements en seuil d'alerte.
La carte de prévision d'Atmo Occitanie pour ce samedi 23 février place quatre départements en seuil d'alerte. - atmo

Les conditions météo printanières de cette semaine ont leur revers : l'air ambiant se renouvelle peu et la concentration de particules augmente sur les départements de l'ex Midi-Pyrénées. Ce vendredi, trois départements (l'Aveyron, la Haute-Garonne, le Tarn) sont en procédure d'information. Ce samedi (23 février), ces trois même départements basculeront en procédure d'alerte comme les Hautes-Pyrénées.

L'indice de la qualité de l'air mesuré par Atmo Occitanie en cette fin de semaine
L'indice de la qualité de l'air mesuré par Atmo Occitanie en cette fin de semaine - Atmo Occitanie

Que signifient ces indices et procédures pour la qualité de l'air ? 

Atmo Occitanie accompagne ses mesures de recommandations pour les personnes qui sont de santé fragiles (femmes enceintes, personnes âgées, atteintes de maladies cardio-vasculaires, de troubles respiratoires, asthme, diabète ou allergiques).

  • Evitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe. 
  • Evitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur. 
  • Reportez les activités qui demandent le plus d’effort. En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (essoufflement, sifflement, palpitations): Prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ou consultez la permanence Air Santé (0561779444) 
  • Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort Prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant.

L'organisme de mesure préconise aussi de réduire les activités polluantes : 

A la maison/travail : Reportez les travaux d’entretien ou de nettoyage nécessitant l’utilisation de solvants, peintures, vernis. Respectez l’interdiction des brûlages à l’air libre et l’encadrement des dérogations. Arrêtez, en période de chauffe, l’utilisation des appareils de combustion de biomasse non performants (foyers ouverts, poêles acquis avant 2002). Maîtrisez la température dans les bâtiments (chauffage ou climatisation) 

Déplacements : Limitez, pour les déplacements privés et professionnels, l’usage des véhicules automobiles par recours au covoiturage et aux transports en commun. Privilégiez pour les trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied, vélo) Différez, si possible, les déplacements pouvant l’être 

Secteur agricole : Reportez les épandages agricoles de fertilisants ainsi que les travaux du sol

Une amélioration de la qualité de l'air est à attendre dimanche. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess