Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Algues vertes : après le nouveau rapport du GIEC, des associations demandent à l'Etat et à la Région Bretagne d'agir

Alors que le GIEC a rendu un nouveau rapport sur les changements climatiques la semaine dernière, plusieurs associations écologiques bretonnes demandent des actions à l'Etat et à la Région. Dans un courrier envoyé dimanche 11 août, elles réclament de nouveaux plans de lutte contre les algues vertes.

Depuis la plage de Saint-Guimond à Hillion dans les Côtes d'Armor le 23 avril 2019
Depuis la plage de Saint-Guimond à Hillion dans les Côtes d'Armor le 23 avril 2019 © Radio France - Johan Moison

Saint-Brieuc, France

Les représentants des associations bretonnes Halte aux marées vertes, Sauvegarde du Trégor et Baie de Douarnenez Environnement viennent d'envoyer un courrier à la préfète de Bretagne et au président de la Région Bretagne.

Ces défenseurs de l'écologie profitent de la publication la semaine dernière du nouveau rapport du GIEC sur les changements climatiques pour interpeller les élus et représentants de l'Etat au sujet des algues vertes.

"Leur inadaptation et leur manque d'ambition"

Pour ces associations, les plans d'action menées en Bretagne depuis 2010 ne sont pas suffisants. Dans le courrier, elles soulignent "leur inadaptation et leur manque d'ambition" et rappellent "les échouages d'algues à des niveaux rarement atteints dans la baie de Saint-Brieuc" cette année déjà.

L'expérimentation de nouvelles cultures

Les représentants de ces associations demandent donc l'élaboration "dès le mois de septembre de nouveaux plans de lutte contre les excédents d'azote après consultation de tous les syndicats professionnels, des organismes agricoles, des associations de protection de la nature, des associations de pêche". 

Mais elles vont plus loin en proposant aussi de réaliser des"expérimentations de nouvelles cultures" qui pourrait réduire l'usage de pesticides et limiter la prolifération d'algues vertes.