Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Alsace : comptez les hérissons dans vos jardins pour les préserver

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Alsace Nature a lancé cet été une enquête participative sur le hérisson d'Europe. L'association environnementale souhaite recenser la population de ces mammifères qui adorent les jardins.

Le hérisson adore les jardins, il est très présent en ville
Le hérisson adore les jardins, il est très présent en ville - Cathy Zell (LPO Alsace)

Alsace, France

Avez-vous déjà aperçu un hérisson dans votre jardin ? C'est la question que se pose Alsace Nature. L'association environnementale a lancé cet été une enquête participative sur cette espèce protégée très présente en Alsace. 

Mieux vaut éviter de toucher un hérisson et ses piquants durs, mais en avoir un chez soi est une chance selon Marie Kneib, directrice adjointe d'Alsace Nature : "Il y a un fort capital sympathie pour le hérisson. C'est un animal un peu étrange, à la fois piquant et amical. Mais c'est surtout le compagnon des jardiniers, il va l'aider à préserver les cultures en mangeant les limaces et les vers par exemple."

Mais les dangers sont nombreux pour le hérisson : collisions routières, pièges involontaires dans les jardins, tondeuses, empoisonnement à l'anti-limace... Selon le Groupe d'étude et de protection des mammifères d'Alsace (GEPMA), 60% des hérissons meurent à cause des activités humaines. Alsace Nature cherche donc à mieux connaître cette espèce afin de la protéger. Qu'il soit vivant, blessé ou mort, vous pouvez signaler la présence d'un hérisson chez vous en remplissant le formulaire accessible sur le site de l'association. 

Un hérisson n'est pas un animal domestique

Repérer un hérisson mal en point n'est pas très compliqué. L'apercevoir de jour par exemple, c'est mauvais signe. On dit même que l'animal est en errance diurne. Dans ce cas, en plus du formulaire, le bon réflexe c'est d'appeler la Ligue pour la protection des oiseaux alsacienne (LPO) qui prend aussi en charge les mammifères. Cathy Zell, chargée de mission à la LPO, rappelle qu'un hérisson n'est pas un animal domestique : "de manière générale, il ne faut pas s'occuper soi-même d'un animal sauvage. En voulant bien faire, on peut les mettre en danger. On a par exemple l'habitude de donner du lait à nos chats, mais donner du lait de vache à un hérisson, c'est le condamner. En cas de doute, il faut toujours nous appeler et suivre nos conseils."

En fonction de la situation, la LPO peut demander d'apporter le mammifère au centre de soins pour qu'il soit soigné. En 2018, le centre a accueilli 2.888 animaux dont 428 hérissons.