Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Climat – Environnement

Alsace : trop de pesticides dans les nappes phréatiques

jeudi 30 novembre 2017 à 18:03 Par Lucile Guillotin, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

La nappe phréatique d'Alsace est encore plus polluée qu'il y a six ans. C'est le constat de l'APRONA (Association pour la Protection de la Nappe Phréatique de la Plaine d'Alsace). La situation est préoccupante pour les pesticides avec une augmentation de 2% par rapport à 2009.

Photo illustration
Photo illustration © Maxppp -

Strasbourg, France

Les résultats ne sont pas bons. La nappe phréatique d'Alsace qui alimente en eau potable 80% de la population est encore plus polluée qu'il y a six ans. L'APRONA (Association pour la Protection de la Nappe Phréatique de la Plaine d'Alsace) a fait un état des lieux en 2016. Le dernier datait de 2009.

Des herbicides interdits depuis 2003 retrouvés en très grande quantité

Si la pollution aux nitrates se stabilisent, ce n'est pas le cas pour les pesticides, l'APRONA constate une hausse de 2% des pesticides sur ces six années. On retrouve des taux supérieurs à la norme autorisée dans près de 30% des points de la nappe et dans près de 40% des aquifères du Sundgau. La concentration la plus forte se situe entre Sélestat et Saint-Louis. Autres zones concernées : le piémont au niveau de Mosheim et plus au Nordn à Haguenau.

  - Aucun(e)
- APRONA

Les molécules qu'on retrouve le plus sont interdites depuis 2003. Il s'agit essentiellement d'herbicides très utilisés par les agriculteurs pour les cultures de maïs et les betteraves sucrières. La priorité est de modifier les pratiques. Problème : les ventes de certains pesticides ont doublés depuis 2008 en Alsace comme le S-métolachlore et la diméthénamide. La région grand Est, l'ARS, et d'autres organismes ont mis en œuvre des actions pour diminuer la pollution comme le soutien à l'agriculture biologique ou la démarche Zéro Pesticide.