Climat – Environnement

Altriom : une révolution pour les déchets de Haute-Loire

Par Julien Corbière, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 21 juin 2014 à 10:48

L'usine Altriom va traiter la moitié des déchets de Haute-Loire
L'usine Altriom va traiter la moitié des déchets de Haute-Loire © Radio France - Rémi Brancato

L'usine Altriom a été inauguré ce vendredi à Polignac près du Puy-en-Velay. Elle va recycler 90% des déchets traités contre 20% auparavant. Les techniques mises en place par la société Vacher sont uniques au monde. Elles ont d'ailleurs été brevetées.

Une première mondiale

C'est unique dans le monde : la déchetterie altiligérienne recycle 90% des déchets traités. Cette performance c'est celle de l'usine Altriom qui démarre son activité le 1er juillet. Elle a été inaugurée vendredi à Polignac près du Puy-En-Velay. Elle peut traiter jsuq'à 40.000 tonnes de déchets. Pour le moment 28.000 vont être traitées. C'est la moitié des déchets du département de la Haute-Loire. Cette usine, créée par l'entreprise Vacher et les trois frères Charreyre qui la dirigent, est l'une des plus innovantes dans le domaine. D'abord car elle recycle 90% des déchets ménagers mais aussi parce qu'elle produit du combustible avec certains plastiques. Le combustible est revendu ensuite à des entreprises du secteur.

"On a choisi de récupérer la matière dans nos poubelles. Ce sont des richesses économiques" explique Willy Guieau, le vice-président de la Communauté d'agglomération du Puy-En-Velay.

Willy Guieau, vice président de la communauté d'agglomération du Puy-En-Velay

Avec le recyclage et la vente des combustibles, le prix du traitement des déchets n'a pas augmenté. Pour les collectivités clientes, il s'élève à 105 euros la tonne. Laurent Wauquiez, le député-maire du Puy-en-Velay est satisfait :

"On préserve la nature, on crée de l'emploi et, en plus, on n'augmente pas les charges sur le contribuable"

Le tri des déchets est automatisé dans l'usine Altriom - Radio France
Le tri des déchets est automatisé dans l'usine Altriom © Radio France - Rémi Brancato
Le tri des machines est presque entièrement automatisé. Vingt personnes ont été embauchés pour faire tourner l'usine ce qui porte le nombre de salariés à 115 dans le groupe Vacher.

Reportage pour l'inauguration d'Altriom à Polignac

Les concepts développés par l'entreprise sont particulièrement innovants. Les machines ont toutes été brevetées et de nombreux industriels sont intéressés pour imiter l'expérience. Les trois frères qui dirigent l'entreprise doivent d'ailleurs se rendre en Chine pour présenter leur usine.

Les Français et le recyclage des déchets. - Aucun(e)
Les Français et le recyclage des déchets.